Inventions : Deux étudiants créent une lampe connectée !

Ecrit par

Créer une lampe connectée capable de s'adapter à la musique ambiante, c'est le projet mené par Ronan et Kévin ! Après avoir bossé 2 ans sur ce dernier, ils entendent bien décrocher des contrats en participant au salon Maison & Objet.

Oui, les étudiants aiment beaucoup faire la fête. Mais de toute évidence, ce n'est pas la seule chose qui les intéresse ! Il y a quelques semaines, meltyCampus vous parlait du projet mené par des étudiants de l'ISEN-Toulon. Ces derniers s'étaient mis en tête de développer la voiture de demain, et ils étaient bien partis pour réussir ! Aujourd'hui, c'est une invention différente mais tout aussi novatrice que nous souhaitons vous présenter. Il s'agit en effet d'une lampe connectée ! Depuis deux ans, Ronan Yvergniaux et Kévin Gerbert travaillent d'arrache-pied pour "créer un objet de luxe, design, avec de la technologie", comme le relaye Ouest-France. Originaires de Lorient, ils ont monté une start-up étudiante appelée Puzzle-Lab pour mener à bien leur projet. Demain (vendredi), ils le présenteront enfin à Paris au salon Maison & Objet.

Inventions : Deux étudiants créent une lampe connectée !

En marge de leurs études de mécatronique à l'Ecole nationale supérieure d'ingénieurs de Bretagne-Sud, Ronan et Kévin ont travaillé dur pour créer une lampe connectée capable de s'adapter à la musique ambiante. Heureusement, leur emploi du temps a été aménagé pour qu'ils puissent avancer pour le projet. Ils ont même eu la possibilité de faire leur stage de fin d'études dans la start-up qu'ils avaient créée ! Après des mois de dur labeur, les deux jeunes hommes sont déterminés à se faire remarquer au salon Maison & Objet, et pourquoi à décrocher des contrats ! Ils auront notamment l'occasion d'expliquer aux distributeurs pourquoi ils ont privélégié l'utilisation en Wi-Fi plutôt qu'une appli. Et si vous voulez une plus large palette de la créativité des étudiants, n'hésitez pas à consulter le Top 5 des inventions étudiantes de 2015. Que pensez-vous de leur projet ?