International : Hong Kong : Les manifestants toujours mobilisés un mois après !

Ecrit par

Un mois après le début des révoltes, la rue est toujours occupée par les étudiants qui souhaitent poursuivre leur lutte non-violente et pacifiste pour la démocratie.

Depuis le week-end du 27 septembre, des dizaines de milliers de manifestants bloquent les rues afin d'obtenir davantage de démocratie et la modification du mode de scrutin censé désigner le chef de l'exécutif local. Mardi 28 octobre, des milliers de contestataires se sont réunis à Admiralty, l'un des trois grands sites occupés près du siège du pouvoir, afin de marquer leur long premier mois de mobilisation. Des parapluies multicolores, un des symboles de ce mouvement (auquel s'ajoute FireChat, la nouvelle apllication qu'utilisent les manifestants à Hong Kong) ont été déployés. Les protestataires ont ensuite observé 87 secondes de silence, en souvenir des 87 salves de gaz lacrymogènes tirées par les policiers il y a tout juste un mois, le 28 septembre.

International : Hong Kong : Les manifestants toujours mobilisés un mois après !

Le mouvement semble dans l'impasse et pourtant la lutte continue pour les étudiants. Le leader estudiantin de la "révolution des parapluies" Joshua Wong, est plus déterminé que jamais à ne pas battre en retraite. "Les occupants vont tenir bon", dit-il à l'AFP. "Sans résultat concret, les occupants vont dormir toutes les nuits dans leur tente". Alex Chow, le président de la fédération des étudiants de Hong Kong espère rencontrer les autorités chinoises. Si le gouvernement local ne transmet pas les revendications du mouvement aux gouvernements, il demandera une rencontre avec le Premier ministre chinois Li Kegiang. C'est la première fois que les étudiants évoquent une rencontre directe avec Pékin. A ce propos, les étudiants n'étaient pas satisfaits après leur dernière rencontre avec le gouvernement.

International : Hong Kong : Les manifestants toujours mobilisés un mois après !

Malgré le manque de débouchés proposés lors de la dernière discussion (consultez notre article sur la rencontre des étudiants avec le gouvernement à Hong Kong) entre les étudiants et le gouvernement local, le mouvement a un réel impact dans le quotidien des Hongkongais. Ayant d'abord attirés la sympathie du public, les manifestations ont fini par lasser. Les embouteillages parasitent le centre de la ville, les trajets en transports en commun sont devenus infernaux et la fermeture des écoles et des commerces ne semblent plus être une réponse appropriée aux revendications démocratiques. Surtout que, mise à part les membres du mouvement, peu de personnes pensent que Pékin cédera aux exigences des manifestants.

Source : http://www.france24.com