Instagram : Une étudiante met en scène une Barbie en hijab !

Ecrit par

En 56 ans d'existence, Barbie a élargi son vestiaire. Pas une tenue ne lui manque : professionnelle, quotidienne, en vacances, en soirée... et même voilée.

Décidément, Barbie aime le changement. La poupée vedette de Mattel avait fait le buzz début 2016 en changeant pour la première fois de mensurations. Dans le placard de Barbie, vous trouverez toutes les tenues imaginables... ou presque. Avez-vous déjà vu une Barbie voilée ? Si la réponse est jamais, vous avez fait le même contat que Haneefa Adam (24 ans). Elle étudie la médecine au Nigéria. La jeune femme a toujours regretté de ne pas trouver de poupée à laquelle les petites filles musulmanes de son pays puissent s'identifier. Haneefa aime les Barbies, mais pas au point d'adopter le look rose et court comme cette autre étudiante. "Je n'avais jamais vu une Barbie voilée. J'ai donc décidé d'ouvrir un compte Instagram et publier des photos de Barbie avec des habits que j'ai personnellement confectionnés", explique-t-elle à CNN Style. Avec humour, l'étudiante a surnommé sa poupée "Hijarbie". C'est une poupée "pudique à laquelle les petites filles musulmanes peuvent s'identifier. Les racines de Hijarbie sont le résultat de ma religion et de mon identité culturelle" précise Haneefa.

Yes! You can mix prints! Check x Polka dot. #Hijarbie #hijarbiestyle #hijabfashion #workstyle.

Une photo publiée par Mini Hijab Fashion! (@hijarbie) le

???????? Yellow cheer! #Hijarbie

Une photo publiée par Mini Hijab Fashion! (@hijarbie) le

Le compte Instagram de Hijbarbie ne compte que 48 photos publiées, mais déjà plus de 29 600 abonnés. Haneefa Adam s'est déclarée surprise et heureuse du résultat. Pour elle, ce succès montre que son initiative correspond à un réel besoin de représentation des femmes musulmanes voilées... et surtout de leurs filles, qui veulent faire comme Maman avec leur poupée. Haneefa compte aussi se procurer des Barbies de couleur. L'étudiante affirme n'en avoir trouvé aucune dans son pays. Elle a donc commandé des "poupées noires" sur Internet. Comme cette étudiante furieuse d'avoir été qualifiée de "jolie pour une noire", Haneefa veut montrer la beauté féminine sous tous ses aspects. La démarche de la jeune femme a néanmoins soulevé des critiques. Certains internautes affirment que le voile est signe d'oppression envers la femme. Ils accusent l'étudiante de positions anti-féministes. "Les gens croient que les femmes qui se voilent sont contraintes de le faire. Mais la majorité d'entre nous ne l'est pas" a tranquillement répondu Haneefa Adam. Que penses-tu de son idée ?

Source : CNN Style