Insolite : Un étudiant réussit à contrôler un cafard avec son esprit

Ecrit par

Si je vous dis que contrôler l’esprit d’une personne sera bientôt possible ? Cette nouvelle avancée scientifique nous le confirme !

Comme il serait cool de contrôler l’esprit d’une personne. Que ce soit lors de sa soutenance, pendant un repas de famille, ou lors d’un premier rendez-vous Tinder, les étudiants savent parfaitement quand utiliser ce super pouvoir. Vous pensez qu’il ne s’agit que d’un rêve et qu’il faut attendre encore plusieurs années avant d’être le maître du monde ? Vous n’avez pas tort, mais la science avance bien plus vite que vous ne le pensez. meltyCampus a découvert l’étudiant qui vient de relancer les recherches sur le contrôle d’esprits. Alors qu’il participe au concours organisé par l’Institue of Etrical and Electronics Engineers (IEEE), il envoie sa vidéo de candidature au jury. Non, promis, pas de sextape à la clé, il décide juste de contrôler l’esprit d’un cafard (ne me demandez pas où il l’a trouvé). L’étudiant n’a pas triché en utilisant le simple sortilège d’Imperium (oui, je suis calé en Harry Potter et alors ?), il utilise simplement la science. Li Guangye, un étudiant de l’université de Jiao Tong a simplement placé sur le dos de son ami le cafard un dispositif électronique qui est lui-même relié aux antennes. Pourquoi ? Les antennes (comme les oreilles) permettent à de nombreux animaux de se diriger, mais surtout d’éviter les obstacles. Rien que pour vous, voici la fameuse vidéo envoyée par l’étudiant.

Ce n’est pas la première fois que les êtres humains utilisent les cafards pour tenter de contrôler l’esprit. Ils pourraient prendre un insecte plus sexy quand même… Des chercheurs ont même commercialisé des kits pour réussir à télécommander des cafards grâce à son smartphone. Vous ne voyez pas l’intérêt ? Mais si, c’est le genre de blague que vous pouvez faire à votre colocataire. Selon le site Digischool, l’innovation de cet étudiant chinois est qu’il arrive à guider son insecte grâce à son esprit. A l’aide d’un casque spécial composé de dizaines d’électrodes qui perçoivent les variations électromagnétiques du cerveau, il peut envoyer des décharges électriques au cafard pour le guider. Vous n’avez plus qu’à vous procurer ce casque pour faire des cafards vos petits esclaves. Je sais, je vends du rêve là… Seule petite déception, Li Guangye n’a obtenu que le second prix du concours.

Source : Digischool