Insolite : Un collégien suspendu pour avoir snifé ses smarties comme de la cocaïne !

Ecrit par

Les Etats-Unis nous étonneront toujours. Apparemment un collégien a été condamné pour avoir pris ses smarties pour de la coke. meltyCampus mène l'enquête.

Au Nouveau Mexique, Andrew Stonelake, un jeune collégien de 13 ans a été suspendu pour avoir snifé ses smarties (à ne pas confondre avec ces petits bonbons ronds et de toutes les couleurs, fourrés au chocolat, en l'occurence il s'agit de bonbons ronds, constitués de poudre comme on le voit sur l'image ci-dessus). Sa mère s'avoue choquée par un tel comportement, elle ignorait qu'on pouvait faire ça avec des bonbons. Preuve que l’imagination des jeunes est sans borne. Selon le site totalfratmove.com, sa mère ajoute que son fils lui a expliqué ne jamais avoir inhalé ou snifé quoi que ce soit. "Il a juste écrasé des smarties, ce qui a fait de la poudre qu'ils se repassaient entre copains, c'était juste un jeu" précise la mère du jeune garçon. Cette histoire est tout aussi étonnante que celle de la fac qui incitait ses étudiants à prendre de la cocaïne.

Une pratique plus répandue qu'on le croit

Ce n'est pas la première fois qu'un cas comme celui-ci se produit : en début d'année, les parents d’une école américaine de Portsmouth ont été mis en garde contre ce phénomène. Les jeunes, fiers de leur exploit, n'hésitaient à se mettre en scène dans des vidéos postées sur Youtube. Selon la chaîne CBS, les bonbons seraient d’abord écrasés puis inhalés ou même fumés. Une pratique qui serait loin d’être sans risque car elle provoquerait des infections des poumons. Pire encore, elle occasionnerait la naissance d’asticots dans le nez (non, ce n'est pas une blague) ainsi que des saignements et des allergies. Tout aussi surprenant, un étudiant était soupçonné de produire de la meth alors qu'il faisait du savon. On vous l'a dit, les jeunes rivalisent d'imagination.

Source : http://totalfratmove.com/