Insolite : Les étudiants vont adorer le jean qui ne se salit pas !

Ecrit par

Pour les étudiants qui n'ont souvent pas leur propre machine, la lessive est une corvée. Oubliez la laverie, cette start-up invente le jean qui ne se tache pas.

Si les étudiants pouvaient économiser le temps passé à la laverie, ce serait avec joie. Hélas, les fringues aussi ont besoin d'être lavées de temps en temps (si, si !) et même repassées quand vous avez du courage. Même ton jean cradingue a besoin de passer à la machine au bout d'une semaine. Ce n'est pas parce que le patron de Levi's recommande de ne pas laver son jean trop souvent que tu dois porter un chiffon. C'est évident, il te faudrait un jean sans tache ni mauvaise odeur. Parce qu'à part pendant tes partiels, porter un jean qui sent le fennec n'est pas une bonne idée. Bonne nouvelle, une start-up a mis au point une toile de jean spéciale ! Le tissu qui empêche les liquides de pénétrer le textile. Cette idée géniale a été mise au point par la société Odo, à San Francisco (côte ouest des États-Unis). L'un de ses fondateurs, Salman Choudhry, a travaillé cinq ans dans l'industrie textile. Il a créé un denim à la surface irrégulière, composée de millions de petits picots. Résultat, les molécules liquides rebondissent dessus. Pour chasser les mauvaises odeurs, Salman Choudhry s'est inspiré des combinaisons des cosmonautes. "L'élément "magique" de leur costume, c'est l'argent qui limite leur prolifération. Après tout il y a 200 ans, les gens mettaient des particules d'argent dans l'eau pour les rendre anti-bactériens" explique-t-il.

Insolite : Les étudiants vont adorer le jean qui ne se salit pas !

Chaque jean contient 10 à 15 grammes d'argent, incorporé dans le tissu lors de la conception. Les ions argent empêchent la division cellulaire des bactérie, leur multiplication et donc les mauvaises odeurs. Promis, ils ne s'en vont pas avec le temps et les jeans ne scintillent pas ! Odo a lancé une campagne Kickstarter pour récolter 10 000 dollars, afin de lancer la production. Le 5 janvier 2015, le projet avait déjà levé plus de 129 000 dollars (un peu moins de 120 000 euros). La campagne court encore jusqu'au 30 janvier 2016. Les internautes contributeurs peuvent dès maintenant commander leur jean pour 100 dollars (environ 93 euros). Ces pantalons d'un nouveau genre devraient être proposés à 150 dollars (environ 139 euros) dans le commerce à partir de juin 2016. La société avance des arguments écologiques pour convaincre les plus réticents. "Ne pas laver son jean durant un an représente une économie qui équivaut à 5 ans de consommation d'eau potable pour un homme" assure Salman Choudhry. S'épargner la corvée de la laverie sur les campus, c'est une bonne raison aussi. Que penses-tu de cette idée ?

Source : BFM