Insolite : Le classement des meilleures écoles de jeu vidéo !

Ecrit par

Faire des jeux vidéos son métier, c'est possible à condition de suivre une formation adaptée. Découvrez le classement des écoles de jeu vidéo.

Travailler dans le jeu vidéo, c'est possible ! Le Figaro Etudiant sort son palmarès des écoles spécialisées pour faire carrière dans ce domaine. Pour établir ce classement, le journal a tenu compte des préférences des plus gros producteurs de l’industrie des jeux vidéos tels Ubisoft, Quantic Dream, Dontnod, etc. Viennent ensuite les critères de campus à l'étranger, reconnaissance du diplôme et affiliation au Syndicat National du Jeu Vidéo (SNJV). Cette année, le SNJV a agréé huit écoles. Pour remporter le prix du meilleur jeu vidéo étudiant au monde, voici les 15 meilleurs lieux pour faire vos études.

  • 1- Supinfogame-Rubika, Aulnoy-lez-Valenciennes
  • 2- Isart Digital Paris
  • 3- CNAM ENJMIN, Angoulême
  • 4- IIM, Paris-La-Défense&"&"13
  • 5-Gobelins, Paris
  • 6-Bellecour école, Lyon
  • 7- ICAN, PAris
  • 8- IUT, Bobigny
  • 9- LISAA, Paris
  • 10- Autograf, Paris
  • 11-Objectif 3D,Montpellier
  • 12- Pôle 3D, Roubaix
  • 13- ECV, Paris
  • 14- Université Paul Valéry, Montpellier
  • 15- Art FX, Montpellier

La grande gagnante est Supinfogame-Rubika, à Aulnoy-lez-Valenciennes (Nord-Pas-de-Calais). La meilleur école du classement a été créée par la Chambre de commerce de Valenciennes. Supinfogame-Rubika s'intègre dans la serre numérique, pépinière d'entreprise dédiée à l'innovation digitale de 3000 mètres carrés. L'école prend à partir du bac et coûte 8 600 euros à l'année. Affiliée au SNJV, elle forme en 5 ans. Dans le reste du classement, les formations présentent des caractéristiques très variables, sur leur durée et leurs prix. Les tarifs pour une année universitaire dans l'une de ces écoles varient de 10 100 euros en 2015-2016 pour l'école des Gobelins (cinquième au classement) à 184 euros à l'université Paul Valéry (quatorzième au classement). Ces écoles prennent toutes à partir du bac, à l'exception du CNAM-ENJMIN d'Angoulême (bac+3) et de l'école des Gobelins de Paris (bac+5). Avant de se porter candidat, mieux vaut donc pour l'étudiant avoir un projet professionnel précis. Voudriez-vous étudier dans cette école ?

Source : Le Figaro Etudiant