Insolite : Cet étudiant veut changer le monde avec 1 dollar

Ecrit par

Un étudiant de l’Indiana University (Etats-Unis) a impressionné ses camarades de cours d'éloquence au point de gagner tous leurs votes. Comment ? En proposant de venir en aide à 25 sans abris de Louisville et ce, avec seulement 25 dollars. meltyCampus vous en dit plus.

Il s'agissait au départ d'un simple exercice en cours d'éloquence (fait-il partie des 5 cours que l'on voudrait avoir dans notre fac ?). La professeure, Tammy Voigt , demandait alors à ses élèves de verser 1 dollar dans une enveloppe et en récoltait 25 pour le cours suivant. Le but ? Encourager ses étudiants à s'exprimer et défendre leur projet devant un groupe. Ainsi, chacun des étudiants devait convaincre ses camarades du bienfait de lui attribuer à lui plutôt qu'à un autre l'enveloppe remplie. Si des idées, tout à fait honorables, ont émergé des débats, c'est bien celle de Jonathan Ham, étudiant en communication, qui a été retenue.

Insolite : Cet étudiant veut changer le monde avec 1 dollar

Des donuts pour la classe, un chèque à une association caritative... Pas assez suffisant pour l'emporter face à l'idée de Jonathan Ham. Lui, propose d'intervenir de manière directe auprès de sans-abris de Louisville en divisant la somme en 25 actions symboliques. Pour assurer de sa bonne foi, il promet de filmer et de partager ensuite l'expérience avec ses camarades. Conquise, la classe lui attribue la somme et sa professeure décide même de le soutenir en apportant 25 bouteilles d'eau à son action. Quelques jours plus tard, Jonathan Ham se rend au Mc Do et achète plusieurs burgers à 1 dollar l'unité. Au détour d'une brève discussion avec les sans-abris, l'étudiant leur remet le "menu" et continu son chemin en direction d'autres nécessiteux. Repris par le Figaro étudiant, Jonathan Ham, fier de son action, déclarait : "Je pense qu‘avec 25$, nous avons changé le monde de ces quelques personnes...". Un sentiment partagé par sa professeure, Tammy Voigt : "Mes étudiants quittent cette salle en ayant compris que résoudre les problèmes de ce monde peut, souvent et simplement, partir de nous... et d’un billet d’ 1 dollar".

Source : http://etudiant.lefigaro.fr/