Insolite : Cet étudiant surmonte son bégaiement devant 1000 personnes (Vidéo)

Ecrit par

Parker Mantell a prononcé un discours devant 1 000 personnes pour la cérémonie d’ouverture de l’université d’Indiana alors que cet étudiant est un bègue. meltyCampus revient sur cet événement poignant.

Aujourd’hui nous allons parler d’un étudiant tout aussi talentueux que celui qui a reçu 4 diplômes de fac à seulement 15 ans. Parker Mantell est un étudiant en science politique à l’université de l’Indiana. Il a déjà effectué des stages avec des membres du Congrès à Washington, et a également pris part à la campagne de du républicain Zach Wamp qui s’est présenté à la gouvernance du Tennessee. Son parcours est exemplaire et son avenir risque de l’être tout autant mais Parker a encore plus de mérite qu'une autre personne. En effet, il a depuis son plus jeune âge un bégaiement qu'il a surmonté devant une foule d’étudiants lors de son discours d'inauguration pour l'université d'Indiana. Parker a fait référence aux handicaps de Beethoven, Ray Charles et d’Albert Einstein pour nous prouver que tout est surmontable. Ses problèmes d'élocution sont quasi imperceptibles, on peut même dire qu'il est plus à l'aise devant une foule que la plupart des personnes qui seraient sa place.

On a l'impression qu'il a fait ça toute sa vie, une vraie prouesse lorsqu'on connait son handicap. Selon l’étudiant en politique : " le doute, comme cela a été observé, tue plus de rêves que l’échec ne le fera jamais ". Il a indéniablement passé un cap en prononçant ce discours qui a été ovationné par toute l’assemblée. Parker Mantell a trouvé l’exercice : " très éprouvant, mais j’ai plus de facilité à parler devant des milliers de personnes qu’à une personne en particulier ". Marilyn Beeby, une ancienne orthophoniste, a pu assister à ce discours qui lui a donné "la chair de poule", et il semblerait que tout le parterre d’étudiant ait été réceptif au message vu leurs applaudissements. Parker Mantell va intégrer dès cet été le bureau du gouverneur républicain du Tennessee. Lorsqu’il a appris cette nouvelle, il a dû faire une tête comme ces étudiants qui ont été admis dans une fac.