Insolite : Cet étudiant s'est installé dans le logement le plus cher d'Angleterre !

Ecrit par

Venu étudier à Londres, cet Américain a décidé de vivre dans le logement étudiant le plus cher du Royaume-Uni. Il doit débourser chaque mois plus de 28 000 euros de loyer.

Lors des études, le premier logement ressemble bien souvent à une chambre de bonne, un studio minuscule ou encore une chambre en résidence étudiante. C'est d'ailleurs pour cette raison qu'une grande chaîne d'hôtels te permet de gagner 30 nuits gratuites. Cependant, pour certains, cette austérité du logis est nocive au bon déroulement de leurs études. Du coup, pour obtenir leur diplôme dans des conditions optimales, ils estiment qu'une vie de faste est plus appropriée. C'est le cas, tout du moins, de cet étudiant américain en mode, fraîchement débarqué à Londres dans le cadre de ses études. Et pour se loger dans la capitale anglaise, il a jeté son dévolu sur un appartement dont le loyer mensuel atteint les 28 550 euros. Ainsi, pour la "modique" somme de 7 000 euros par semaine, il bénéficie de trois étages reliés entre eux par un escalier en verre, réalisé sur mesure.

Insolite : Cet étudiant s'est installé dans le logement le plus cher d'Angleterre ! - photo
Insolite : Cet étudiant s'est installé dans le logement le plus cher d'Angleterre ! - photo
Insolite : Cet étudiant s'est installé dans le logement le plus cher d'Angleterre ! - photo

Cet appartement ultra chic, qui comporte notamment trois chambres, est l'un des six qui composent le complexe Foutain House, situé dans le quartier de Mayfair, en plein centre de Londres. Offrant une vue sur le célèbre Hyde Park, ce genre de logement est destiné à une clientèle étrangère très fortunée. Ces étudiants venus d'ailleurs sont prêts à lâcher un loyer hebdomadaire minimum de 2 700 euros pour pouvoir vivre la grande vie pendant leurs études. Bien souvent, ces locataires particulièrement riches fréquentent également les meilleures institutions du pays, telles que la London School of Economics ou encore l'Université de Westminster. En tout cas, nul doute qu'avec toute cette place, il va pouvoir organiser des fêtes de fou et rencontrer l'un de ces 10 types d'étudiants ivres que tu croises toujours en soirée. Aimeriez-vous vivre dans une telle résidence ?