Insolite : Ces profs de fac traquent les tweets sarcastiques !

Ecrit par

Comment reconnaître le sarcasme dans un Tweet, sans le langage corporel de son interlocuteur ? Ces profs ont trouvé mieux que les émoticones.

Quel point commun y a-t-il entre Sheldon Cooper dans The Big Bang Theory et un robot sur Twitter ? Les deux ne comprennent pas le sarcasme. Mais ça, c'était avant. Deux profs des universités de Berkeley et de Washington ont créé un algorithme pour détecter le sarcasme en ligne, en particulier sur Twitter selon Slate. Railler en 140 signes sans provoquer de quiproquo est un exercice délicat... surtout quand 56% des internautes échouent à reconnaître le sarcasme. "Railler avec méchanceté" fait appel à énormément d'implicite. D'où les clashs en ligne et le règne sans partage des trolls. Cet algorithme n'analyse pas le texte des échanges en eux-mêmes, mais les informations contextuelles. Le sarcasme arrive toujours après un premier échange de messages. Pour rendre leur travail plus fiable, les deux profs se sont aidé du hashtag #sarcasm affectionné par les twittos.

Résultat, l'intelligence artificielle bat le cerveau humain à plates coutures. Le robot mis au point par nos deux profs informaticiens sait reconnaître le sarcasme dans 85% des cas. Il analyse les données sur l'émetteur, les réponses obtenues, l'audience du tweet, etc. Ce genre d'outil serait utile pour trier les pires messages Tinder. "Ce genre d’analyse des sentiments pourrait servir pour les sites de critiques pour déterminer leur sincérité, ou même dans des secteurs comme la sécurité nationale pour évaluer les contenus partagés sur les réseaux sociaux' selon le site Horizons Tracker. Sinon, vous pouvez toujours rajouter des smileys pour éclairer les autres sur votre humeur... ou vous en tenir à l'adage d'internet "ne nourrissez pas le troll". Que penses-tu de leur idée ?

Source : Slate.fr