Improvisation totale au Paname, allez-y ! L'avis de Louis

Ecrit par

Cette semaine, je vais vous donner mon avis sur Shblam, l’émission d’improvisation téléviso-théâtrale proposée tous les vendredis par la troupe des Bradés au Paname.

Nous vous en parlions il y a peu de cette nouvelle émission en live du Paname, revisitant selon vos envies les émissions et films qui vous ont marqués. Je l’ai testée, et je suis convaincu : ces acteurs iront loin ! Si le lieu n’est pas le plus charmant qui soit, le Paname, situé dans le 11e arrondissement à deux pas de la station République, a le mérite de posséder un sous-sol servant de scène d’improvisation pour des artistes débutants. Pour y entrer, il suffit de prendre une consommation au bar, le prix étant abordable pour un bar de la capitale. Une fois au sous sol, il ne vous reste plus qu’à prendre place, et à réfléchir à ce que vous souhaitez infliger aux acteurs. Tous les coups sont permis, et ils les encaisseront à merveille. J’ai ainsi pu assister à la série télévisée reconnue « le gang des singes » dans laquelle deux entraîneurs vont faire se combattre leurs partenaires poilus en duel ! Construit comme une véritable émission de télévision, avec un public, des invités, un régisseur et bien sur, un présentateur.

Les invités cette fois-ci étaient les célèbres MC-KFC (prononcé à l’américaine), Hakinder et son Nutella, et Françoise Husterienne. Etait également invité Benoit Cloppeur, moins célèbre bien entendu. Le présentateur, incarné cette fois-ci par le talentueux Kévin Bagot, interroge les candidats sur leur passé et leur « actualité ». Mais les véritables moments d’hilarité se produisent lorsqu’il demande à la « régie » de diffuser une émission demandée par un membre du public. Il quitte alors la scène et laisse ses quatre compères improviser une publicité, un documentaire ou un film, revus pour l'occasion. Les amateurs de Loft Story pourront y voir Alicia Ligi interpréter la blondeur de Loana. Si ceux-ci peinent parfois à lancer leurs improvisations comme lors de la version science-fictionnelle de Pulp Fiction, le présentateur n’hésitera pas à les mettre en difficulté, en mettant en pause la séquence, pour en réclamer une autre au régisseur. Ainsi, Pulp Fiction sera revu par Walt Disney, où la cocaïne est remplacée par la poudre magique, et par Molière (dont l’appréciation de l’œuvre de Tarantino est très connue), durant laquelle Bastien Carpentier aura ce bon mot : « la seule poudre que vous me ferez prendre est celle d’escampette ! ».

Organisée par la troupe des Bradés, tous ses membres ne participent pas à celle-ci, il faudra donc venir plusieurs fois pour tous les découvrir. Etant donné que l’émission ne dure qu’une heure, elle peut laisser les spectateurs sur leur faim tant le divertissement est de qualité. Semblable à la célèbre émission d’improvisation « Whose Line is it Anyway ? », les acteurs ici peuvent parfois patiner quelque peu sur certaines improvisations, mais leur capacité à rebondir et à s’entraider permet de ne jamais souffrir d’un blanc au cours du spectacle, et c’est là une qualité que bien des professionnels peinent à acquérir. J’enjoins donc tous les amateurs de théâtre amateur/préprofessionnel et d’improvisation à se rendre au Paname le vendredi soir un peu avant 19 heures, pour y passer leur début de soirée, avant par exemple d’aller faire une tournée des bars dans le Marais voisin. Amis nantais, qui trouvez que votre ville est ennuyeuse, vous aurez vous aussi la chance de découvrir cette troupe talentueuse le jeudi 22 novembre à 19h30 à La Bohème chez Cody.