IAE et écoles de commerce : Quelles différences ?

Ecrit par

Aujourd’hui, meltyCampus vous parle orientation et vous propose de comparer les IAE aux écoles de commerce !

Quand un étudiant vous dit qu’il étudie le marketing ou encore la finance, vous avez souvent tendance à penser qu’il est inscrit dans une école de commerce pourtant, ce n’est pas toujours le cas. Depuis quelques années en effet, on présente d’autres écoles comme des alternatives crédibles aux business schools françaises. Leur nom : les IAE. Des écoles de management qui séduisent de plus en plus d’étudiants, en particulier ceux n’ayant pas les moyens de payer leur scolarité plusieurs dizaines de milliers d'euros. Devant un tel engouement, la rédac’ a décidé de faire un match entre IAE et écoles de commerce.

Les frais de scolarité

C’est sur ce point-là en particulier que les écoles de commerce ont bien du mal à rivaliser avec les IAE. Comptez environ 9000 à 10000€ l’année dans une école de commerce contre généralement à peu près 500€ dans un IAE. Un écart qui tend en plus à devenir de plus en plus important. Souvenez-vous, il y a quelques semaines, nous vous parlions du coup de gueule des étudiants de l’EDHEC. Les directeurs des écoles justifient cette différence par la qualité de leurs infrastructures, leurs campus, la rémunération de leurs enseignants et de certains intervenants ou encore leurs accords avec de grandes entreprises.

La sélectivité

Les écoles de commerce ne cessent de le répéter : elles forment les élites de demain. Si une part non négligeable des étudiants est sélectionnée à Bac+0 (pour les écoles proposant des programmes bachelor), beaucoup rentrent aussi à Bac+2 après avoir fait 2 à 3 ans de prépa. Troisième possibilité : y rentrer via un concours passerelle. Dans les trois cas, la sélectivité est particulièrement importante, notamment pour les élèves de prépa. Elle l'est sans doute un peu moins à Bac+0 mais, une fois leur licence en poche, les étudiants concernés ne se voient pas offrir une place d’office en master, ils doivent de nouveau faire leurs preuves. Les IAE ne sont, quant à eux pas en reste sur ce point-là. La plupart ne sont accessibles qu'à partir de la licence et ce, sur concours et après examen du dossier académique. Pour les meilleurs établissements du réseau, seuls les meilleurs étudiants de leur promotion peuvent espérer se voir offrir une place en licence.

La qualité de l’enseignement

Contrairement à ce que l’on pourrait croire, les deux types d’écoles proposent un enseignement de qualité. Des enseignants donnent par exemple des cours à la fois en IAE et en école de commerce. La seule petite chose qui différencie ces dernières des IAE est sans doute le fait qu’elles proposent plus d’interventions de professionnels aux étudiants.

Le dynamisme de la vie associative

Les écoles de commerce sont particulièrement réputées pour leur vie associative et c'est une chose qui a toute son importance pour les étudiants. Comptez une vingtaine d’associations étudiantes pour certaines écoles ! Si les IAE, plus jeunes, connaissent un grand retard dans ce domaine-là, certains se défendent cependant plutôt bien comme l’IAE Toulouse dont nous vous parlions il y a quelques jours à peine pour son WEI façon Olympiades.

Les débouchés

Les partenariats avec les grandes entreprises françaises sont bien sûr plus importants du côté des écoles de commerce permettant à leurs étudiants d’avoir généralement un bon salaire une fois diplômés. Pourtant, ces partenariats ne font pas tout et il vaut mieux avoir un bon carnet d’adresses. Les IAE, eux, tentent tant bien que mal de faire fonctionner leur réseau de diplômés mais, là encore, mieux vaut avoir quelques contacts quand on commence à chercher du travail. On va dire qu’au moins, côté IAE, les étudiants n’ont pas le stress de devoir trouver un travail au salaire suffisamment élevé pour rembourser un emprunt le plus rapidement possible. Alors, selon vous, vaut-il mieux opter pour une école de commerce ou un IAE ?