Hong Kong : Le gouvernement inculpe des étudiants pro-démocratie !

Ecrit par

Le verdict est tombé : les leaders du mouvement étudiant des "parapluies" vont être inculpés !

Rappel des faits. Il y a quelques mois, à l’automne dernier, le monde entier était tourné vers la Chine et en particulier Hong Kong car un mouvement étudiant pro-démocratie s’y était formé et réclamait un véritable suffrage universel pour les élections. Des manifestations pacifiques avaient alors eu lieu. Pacifiques mais loin d’être au goût du gouvernement qui avait décidé d’envoyer les forces de police pour y mettre un terme. Les manifestations ont aujourd’hui cessé mais les leaders ne sont pour autant pas tirés d’affaire. Des étudiants à l’origine du mouvement viennent en effet d’être inculpés. Parmi eux, Joshua Wong. Les chefs d’accusation qui ont été retenus : "rassemblement illégal" et "incitation d'autrui à participer à un rassemblement illégal". Leur jugement aura lieu le 2 septembre prochain.

Hong Kong : Le gouvernement inculpe des étudiants pro-démocratie !

Joshua Wong, porte-parole du mouvement des "parapluies" s’est exprimé à ce sujet : "Il s'agit de poursuites politiques […] Participer à l'action du 26 septembre, c'était ma meilleure mission en quatre années de militantisme étudiant". En France, arrêter un étudiant sous le motif d’avoir participer à une manifestation serait tout simplement impensable. Imaginez un peu si les lycéens qui avaient lancé une pétition pour annuler leur épreuve d’anglais avaient été arrêtés ! Les manifestations étudiantes en Chine n’ont en tout cas rien changé aux modalités d’élections dans le pays : seuls les grands électeurs ont le droit de vote malheureusement. Vous vous attendiez à ce que des étudiants soient condamnés ?