Homeland Saison 3 : Carrie Mathison crève l'écran !

Ecrit par

Chaque semaine, Herveys fait sa rentrée avec un nouveau prof. Il vous fait découvrir le cours auquel il a assisté, même si Herveys n'aime pas vraiment les profs… Cette semaine, zoom sur l'agent de la CIA Carrie Mathison de la série Homeland, pour une leçon sur les agents secrets !

Cette semaine il fait moins froid que les jours précédents, mais la température ne cesse pas de baisser à l'approche de Noël. Les degrés ne sont pas les seuls à descendre non plus, mon budget a également pris un coup. Depuis que j'ai acheté les cadeaux de Noël, je n'ai plus un sou… Mais je ne veux pas inquiéter ma tendre mère, alors je dors dans ma voiture. Ne vous moquez pas, ça arrive à beaucoup d'étudiants, même Paul Walker a vécu comme un sans-abri pendant ses études. Je sais que ce n'est pas le top mais ce soir je rentre passer Noël en famille. De plus, c'est bientôt les vacances ! La semaine prochaine sera mon dernier jour, j'ai hâte ! Mais en attendant, je remonte mon duvet jusqu'aux oreilles et je me rendors, dans ma voiture garée sur le parking de la fac.

Sans que cela me réveille, les étudiants passent à côté de moi et leurs bruits prennent de plus en plus d'ampleur, jusqu'à s'immiscer dans mes rêves. La savane paisible dans laquelle je me trouve devient progressivement floue. Il se met à pleuvoir, goutte par goutte, ce qui fait fuir les girafes que j'observais. Troublé, j'entends également des coups de tonnerre à répétition. Tandis que je regarde le ciel s'assombrir, le bruit se fait de plus en plus clair. J'ouvre lentement les yeux, et je vois Joseph, un camarade de classe de qui je ne suis pas spécialement proche. Depuis 5 minutes il toquait sur ma fenêtre pour me réveiller. "Dépêche-toi !" me crie le jeune homme qui s'énervait l'autre jour contre l'US Marshall Raylan Givens lorsque ce dernier est venu nous commenter la fermeture des sites de streaming. "Ça commence dans 10 minutes" ajoute Joseph avant de rejoindre les autres en courant. Mince ! C'est aujourd'hui que notre doyen retransmet une conférence de presse au monde entier grâce à une visio-conférence géante organisée par mon université. Une première pour notre petite fac, donc un événement très important que je ne dois pas louper. De plus, pour répondre aux questions à propos de l'agent de la CIA emprisonné en Iran depuis 2007, c'est l'agent de la CIA Carrie Mathison qui prendra la parole.

Homeland Saison 3 : Carrie Mathison crève l'écran !

Joseph est parti. Je rencontre enfin un gars gentil et attentionné dans ma fac, et je n'ai pas le temps de le remercier. Je me dépêche d'entrer dans le bâtiment, je passe aux toilettes pour me rincer le visage, et je rejoins la salle de conférence. C'est complet. Ce grand amphithéâtre a été aménagé spécialement pour l'occasion. Une immense toile, comme dans les salles de cinéma, couvre le tableau. Devant celui-ci, une trentaine de personnes armées de calepins et de stylos s'impatientent. Ceux qui ont pu s’asseoir l'ont fait, les autres sont restés debout. Et il y a du monde, beaucoup de monde. L'image projetée nous dévoile une salle de réunion de la CIA, la célèbre agence centrale du renseignement américain. Cependant : bureaux, ordinateurs, tableaux dans le même style que celui ramené par le détective Sherlock Holmes lorsqu'il est venu révéler ses documents liés à l'assassinat de JFK ; leur QG n'a rien d'exceptionnel en fait. Je suppose que la petite blonde dans le fond, c'est Carrie Mathison. Je distingue aussi quelques agents étalés aux quatre coins de la pièce, sûrement pour veiller à ce qu'elle ne s'emporte pas trop ou qu'elle dise des choses néfastes pour l'agence. Car Carrie Mathison est réputée pour ne pas trop savoir gérer ses émotions… En effet, elle est atteinte de troubles bipolaires et a dissimulé son état à sa hiérarchie pendant très longtemps. D'ailleurs, même si le volume des micros a été baissé en attendant que tout le monde s'installent, je crois l'avoir entendu dire qu'elle se sentait nerveuse…

Robert Levinson est le plus ancien otage américain de l'histoire. En effet, il n'a pas donné de signe de vie depuis mars 2007, lorsqu'il a disparu sur l'île iranienne de Kish. Une enquête lancée par l'agence Associated Press et le Wahsington Post a révélé que cet ancien agent du FBI travaillait pour le compte de la CIA, mais à leur insu ! Aujourd'hui âgé de 65 ans, Levinson menait une enquête sur la corruption en Iran, officiellement depuis février 2007. La CIA a longtemps nié avoir des liens avec cette homme mais en octobre 2007, la commission des renseignements du Sénat prouvent que la CIA est en réalité impliquée, malgré elle, dans l'affait Robert Levinson. Du coup, les étudiants, enseignants, personnels de l'université, sont venus en grand nombre pour assister à cet événement unique. Et puisque notre faculté est la seule à recevoir la conférence et à la retransmettre sur le site de l'école : des journalistes du monde entier sont venus y assister en espérant pourvoir poser une ou deux questions. Mais ça risque d'être compliqué, des gens ne cessent de rentrer dans la salle. Tout le monde se pousse et se bouscule. Les flashs des appareils photos retentissent, et des caméras sont posées dans chaque coin. Carrie Mathison secoue ses bras, prend une profonde respiration qu'elle expire dans la foulée et s'approche : "Bonjour à tous, qui veut poser la première question ?" demande Carrie à la caméra qui renvoie l'image dans notre amphi.

Homeland Saison 3 : Carrie Mathison crève l'écran !

La première question interroge sur les origines de Robert Levinson. "Il a été contacté par la CIA grâce à son expertise sur la mafia russe et sur la Russie en général. Il est recrutée par Anne Jablonski, une analyste de l'agence au bureau des questions transnationales, le contrat a été signé en juin 2006", nous explique Carrie. "Sa mission était de voyager à travers le monde et d'établir des rapports détaillés pour le compte de l'agence. Sauf qu'il s'est mis à jouer à l'espion alors qu'Anne Jablonski ne possédait aucune autorité pour l'employer en tant que tel." Êtes-vous en train de dire que l'agence n'était pas au courant, demande alors un journaliste. "Non, nous le savions pas. Anne Jablonski a communiqué avec lui par la voie de mails personnels pendant tout ce temps", répond Carrie. Dans la salle où je me trouve, certains lèvent la main et d'autres crient des questions à tout va. C'est impossible de comprendre clairement ce qui est demandé. "Du calme s'il vous plait", exige notre doyen. "Evitez de poser des questions auxquelles vous avez déjà des réponses. Nous savons tous que Robert Levinson a agi dans leur dos, pas la peine d'offenser la CIA ! Même si cette histoire révèle un dysfonctionnement au sein de votre agence, excusez-moi Mme. Mathison", dit notre doyen en regardant ses pieds comme un enfant qui a fait une bêtise...

Homeland Saison 3 : Carrie Mathison crève l'écran !

"Merci, doyen…" dit-elle nerveusement. "La seule chose que nous savons c'est que Levinson n'avait plus d'argent pour finir sa mission mais Jablonski a tout de même donné son feu vert pour qu'il rencontre un proche des milieux réformateurs iraniens. Dans son dernier mail, Jablonski a signé 'fais attention' à son poulain mais n'a reçu aucune réponse." Cela ne nous dit pas qui a vraiment capturé l'homme. Je m'approche donc du devant de la scène et tente de repérer un micro disponible. Evidemment, il n'y en a pas. Les personnes ayant le droit de poser une question, ont été choisies au préalable : 3 journalistes appartenant à des grands médias nationaux mais aussi 1 enseignant-chercheur et 4 étudiants (car ça se passe tout de même dans une faculté !). Quelqu'un demande si l'otage est retenu en Iran mais se heurte à un mur : "Cette information est classée confidentielle", répond Carrie, ce qui ne semble pas satisfaire l'audience. Un immense chahut se fait ressentir et le doyen menace d'interrompre la séance, une menace approuvée par Carrie Mathison et ses collègues.

Homeland Saison 3 : Carrie Mathison crève l'écran !

Les questions sur l'Iran sont très difficiles actuellement. Pour sa part, Carrie Mathison est spécialiste des actes terroristes et a récemment perdu un agent, pendu en Iran la semaine dernière. Pourtant, le 15 décembre, le ministre iranien des Affaires étrangères Mohammad Javad Zarif s'est exprimé au sujet de Robert Levinson "Nous savons qu'il n'est pas incarcéré en Iran. S'il l'est, il n'est pas incarcéré par le gouvernement, et je crois que le gouvernement a un contrôle plutôt bon du pays." Une déclaration qui reste à prouver, surtout lorsqu'on voit le nombre de manifestations d'étudiants iraniens qui demandent la démission des présidents de leurs universités. D'ailleurs ça me donne une idée à propos de mon doyen… Bref, depuis l'accord sur le nucléaire iranien, c'est la débandade aux USA. Rfi rapporte que le 19 décembre, un projet de loi durcissant les sanctions à l'égard de l'Iran a été émis par 26 sénateurs, dont 13 républicains et 13 démocrates (parti actuellement à la Maison Blanche), opposés aux actuelles décisions prises pendant les négociations entre Hassan Rohani et Barack Obama.

Homeland Saison 3 : Carrie Mathison crève l'écran !

Ancienne étudiante en langues arabes à l'université de Princeton, Carrie Anne Mathison est un personnage complexe. Sa bipolarité la pousse à suivre une intuition perspicace mais à se renfermer sur elle-même. Triste, seule et enceinte à la fin de la saison 3 de Homeland, elle nous accorde tout de même une dernière question. Je me précipite alors sur mon doyen, lui arrache le micro des mains en murmurant à son oreille que s'il s'oppose à mon action, je convaincrai mes camarades de demander sa démission. Il avale sa salive comme les personnages de dessins-animés quand ils ont peur, et me laisse m'avancer devant l'écran. Bonjour Mme. Mathison, je dis, est-ce que la CIA se sent coupable vis-à-vis de ces agents infiltrés, je demande. Je reformule est-ce que vous, vous sentez coupable au sujet de l'ancien agent Nicholas Brody, je précise. "C'en est assez", répond froidement Carrie Mathison. Elle s'approche de la caméra et là, les gens comprennent : c'est fini. Elle coupe la caméra et notre rétroprojecteur ne projette plus qu'une lumière blanche… "J'espère que vous êtes fier de vous Herveys", me lance le doyen. Mais ce n'est pas grave, c'est Noël ! Avez-vous vu la dernière saison de Homeland ?

Homeland Saison 3 : Carrie Mathison crève l'écran !