Hausse du coût de la vie étudiante, Geneviève Fioraso veut calmer le jeu

Ecrit par

C'est à l'aide d'un communiqué de presse discret qu'hier, le Ministère de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche s'est exprimé sur la hausse du coût de la vie étudiante.

Garder le cap. Voilà qui pourrait parfaitement résumer la réaction du Ministère de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche, aux chiffres alarmants publiés par l'UNEF et la FAGE. En effet, le ministère de Geneviève Fioraso n'a pas changé d'un iota sa réaction, par rapport à la semaine dernière, quand l'UNEF avait souligné que la rentrée universitaire 2012 coûterait plus cher qu'en 2011. L'objectif du Ministère ? Calmer le jeu, à quelques semaines de la rentrée. Car, selon le Ministère, la situation des étudiants n'est pas plus grave que celle des français en général. "Comme l'ensemble des Français, les étudiants ont vu leur pouvoir d'achat stagner voire diminuer ces dernières années. Les politiques conduites par la droite ont aggravé leurs difficultés" explique le communiqué.

Selon le Ministère toujours, la situation des étudiants en France est largement moins préoccupante que celles des étudiants d'autres pays : "Alors que plusieurs pays ont fait le choix d'accroître très significativement la part du coût de scolarité financée par les étudiants, le choix politique a été de ne pas augmenter les droits annuels d'inscription mais de procéder à une actualisation au niveau de l'inflation 2011 (2,1%) soit + 4 euros en Licence, + 5 euros en Master et + 8 euros en Doctorat" peut-on lire sur le communiqué. Le gouvernement ferait même son nécessaire pour aider les étudiants en leur versant leurs bourses, "malgré l'imprévoyance du précédent gouvernement" et encadrera les loyers pour éviter que le principal poste de dépense des étudiants n'augmente davantage. Car rappelons-le, le coût de la vie étudiante a augmenté de 50% en dix ans ! Quant à l'allocation d'autonomie qui pourrait être créée prochainement, "la concertation s'ouvrira prochainement".

Hausse du coût de la vie étudiante, Geneviève Fioraso veut calmer le jeu - photo
Hausse du coût de la vie étudiante, Geneviève Fioraso veut calmer le jeu - photo
Hausse du coût de la vie étudiante, Geneviève Fioraso veut calmer le jeu - photo