Harry Potter : Hermione Granger devient prof à Oxford !

Ecrit par

L'actrice britannique Emma Watson devient chargée de cours à la fac. Qui a envie d'apprendre avec elle comment prononcer Wingardium Leviosa ?

Il n'y a pas qu'à Poudlard que les étudiants pourront croiser Hermione Granger. L'université d'Oxford comptera bientôt l'actrice Emma Watson parmi ses chargés de cours, d'après The Guardian. La prestigieuse fac britannique emploie déjà 11 de ces enseignants pas comme les autres. Ce ne sont pas tous des anciens élèves, l'un d'entre eux a même arrêté l'école à 16 ans. Emma Watson elle-même est diplômée d'Oxford et de Brown (États-Unis). La jeune femme avait confié qu'entrer à la fac l'avait aidé à mieux se connaître. Les chargés de cours d'Oxford viennent de toutes les sphères possibles de la société civile. Ces profs improvisés participent à la vie culturelle du campus. Leur mission consiste à élargir l'horizon des étudiants. "Ces gens ont des parcours, des compétences différentes. Ils exercent des professions très diverses. Nous voulons qu'ils bâtissent un pont entre notre communauté académique et le monde dans lequel ils évoluent et qu'ils représentent" a déclaré Alan Rusbridger, le directeur de l'université.

Emma Watson comptera l'acteur Benedict Cumberbatch (Sherlock Holmes) parmi ses collègues cette année. Cette nouvelle occupation ne devrait pas détourner la jeune femme de ses autres occupations. Emma Watson est aussi ambassadrice de bonne volonté pour la cause des femmes auprès de l'ONU. Les personnes nommées à ces postes ne travaillent qu'à temps très partiel. Aucun doute possible, cette fac est encore plus cool que Poudlard. "Nous leur demandons de venir au moins de temps en temps sur le campus, pour manger avec nous et nous rencontrer de manière informelle. Ils donnent à leur cours un aspect un peu plus structuré. Les chargés de cours peuvent proposer un débat, une conférence, un séminaire ou du coaching. Toutes les formes de collaboration ou d'interaction sont imaginables. Ils sont toujours les bienvenus à Oxford, s'ils ont besoin d'un endroit pour réfléchir ou pour travailler" précise Alan Rusbridger. Irais-tu assister à ces cours ?

Source : The Guardian