Harry Potter : Emma Watson trollée pour son hommage à Alan Rickman !

Les acteurs du casting d'Harry Potter ont tous réagi avec émotion à la mort d'Alan Rickman. Emma Watson (Hermione Granger) a subi un bad buzz sur Twitter.

Ce n'était sûrement pas le but recherché. Emma Watson (25 ans) a appris avec beaucoup d'émotion le décès d'Alan Rickman, alias le professeur Rogue dans Harry Potter. L'actrice britannique lui a rendu hommage sur les réseaux sociaux. La jeune femme a d'abord a exprimé son attachement avec un message sur Facebook. La forme contient pas mal de superlatifs, mais le fond du propos est plein de douceur. "Je suis très triste de ce que j'apprends sur Alan Rickman aujourd'hui. Je me sens tellement chanceuse d'avoir travaillé et passé du temps avec lui. Il était remarquable pour ses qualités humaines et son talent d'acteur. Nos conversations me manqueront beaucoup. RIP Alan. Nous t'aimons" a écrit l'actrice sur sa page le 14 janvier 2016. Emma Watson a joué le rôle d'Hermione Granger dans les huit films. Alan Rickman avait su faire l'unanimité sur le plateau de tournage auprès des jeunes acteurs. Emma Watson a donc poursuivi son éloge en postant des citations de son ancien collègue et mentor sur Twitter. Celle-ci dit "Il n'y a rien de mal pour un homme à être féministe. Je pense que c'est un avantage pour les deux sexes". Emma Watson est connue pour son engagement en faveur des droits des femmes.

La jeune femme a été nommée ambassadrice de bonne volonté de l'ONU auprès des femmes en 2014. Sitôt le message féministe posthume d'Alan publié, les trolls d'internet ont rappliqué. Plusieurs twittos (pas bien intentionnés, mais est-ce nécessaire de le préciser ?) ont posté des messages virulents. Ils accusent Emma de profiter de la mort d'Alan pour promouvoir "son propre agenda". Les étudiants fans d'Harry Potter se sont sentis obligés d'ajouter leur grain de sel. Dans une bataille rangée sur Twitter comme avec la polémique #BlackHermione, les protagonistes manquent de place pour étayer leurs arguments.

D'autres ont une approche plus relax de la question. Premièrement, Harry Potter est une série qui prêche l'égalité, l'amour et l'acceptation des différences. Deuxièmement, dans la culture anglo-saxonne (et sur les réseaux sociaux en général), ça se fait de s'épancher sur ses états d'âmes. Sans doute Emma voulait-elle montrer combien sa rencontre avec Alan Rickman avait été déterminante dans sa vie. Jusqu'à son entrée à la fac, la jeune fille manquait de confiance en elle. Les opinions féministes d'Alan Rickman ont sûrement renforcé celles d'Emma Watson pendant son adolescence.

Voilà une excellente conclusion. Que penses-tu de cette histoire ?

Source : Mathilde H.