Geneviève Fioraso veut lutter contre le décrochage universitaire

Ecrit par

Et si l'orientation des étudiants français était à revoir ? Geneviève Fioraso, Ministre de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche, a en tout cas l'intention de lutter contre le décrochage universitaire en orientant mieux les étudiants.

Qui n'a pas connu un éternel étudiant, traînant son ennui et ses échecs de L1 en L1 ? Certains étudiants sont en effet plus lents à trouver la voie qui leur convient le mieux. Seul problème : cette errance universitaire a un coût. Rappelons-nous que, comme meltyCampus vous le rapportait, la France a fixé ses dépenses à 11 630 euros par étudiant. Mais pour un étudiant qui triple, voire quadruple sa première année, la facture augmente en conséquence ! Geneviève Fioraso, la Ministre de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche, a décidé de faire de la lutte contre le décrochage universitaire l'une de ses priorités. En amont, la Ministre veut repenser notre système d'orientation, qu'elle juge trop rigide : "Avec un système d’orientation comme le nôtre, Einstein, qui avait des difficultés à l’école, ne se serait sans doute pas retrouvé dans la filière correspondant à ses passions" a-t-elle déploré, comme le rapporte le Figaro.

Geneviève Fioraso veut lutter contre le décrochage universitaire

Si Mme Fioraso n'a pas manqué de rappeler que la France permettait à une plus grande proportion d'étudiants de ressortir de l'université avec un diplôme, cela a pourtant un coût. "Cela passe souvent par des redoublements, des changements d’orientation, ce qui leur fait perdre du temps et de l’argent, quand cela n’éteint pas leur motivation. Cette errance universitaire coûte aussi de l’argent à l’État, qui finance ces formations. La priorité, c’est donc de réduire l’errance des jeunes dans le supérieur, en améliorant leur «premier choix» à la sortie du lycée" a-t-elle indiqué. En vérité, le plan de la Ministre concerne les élèves dès le collège. Vincent Peillon, Ministre de l'Éducation Nationale, et Geneviève Fioraso, ont décidé de travailler conjointement pour permettre aux élèves des collèges et lycées d'avoir un meilleur accès à la découverte des métiers. La Ministre veut également favoriser l'accès aux IUT et aux BTS aux élèves issus des bacs pro et technologiques. Des mesures qui peuvent assurer la réussite des étudiants à la fac ?

Geneviève Fioraso veut lutter contre le décrochage universitaire - photo
Geneviève Fioraso veut lutter contre le décrochage universitaire - photo