Fusillade Californie : Une cérémonie en mémoire des victimes

Ecrit par

Mardi, une cérémonie s’est tenue en mémoire des victimes d’Eliott Rodger. Retour sur les faits avec meltyCampus.

C’est le père de la dernière victime d’Eliott Rodgers, le tueur misogyne, qui s’est exprimé devant le stade rempli d’étudiants en deuil : "La vie ne doit pas se passer comme ça" a-t-il affirmé devant les jeunes gens présents, et il les a encouragés à se faire entendre des politiciens pour enfin réguler le port d’armes aux Etats-Unis. Il a également suggéré de faire passer le message sur Twitter à l’aide d’un hashtag. "Not one more", pas une tragédie de plus : c’est ce que le millier d’étudiants a réclamé durant la cérémonie. Des bougies ont également été allumées devant la supérette où Rodger a abattu Chris Martinez, en mémoire des victimes. Selon BuzzFeed, de manière générale, à Isla Vista, les étudiants qu’ils connaissaient ou non les victimes demeurent sous le choc. Au moment de la fusillade, certains recevaient d'ailleurs leur diplôme.

Fusillade Californie : Une cérémonie en mémoire des victimes

Eliott Rodger a fait six victimes, avant de se donner la mort au terme de sa course-poursuite avec la police : ses colocataires, âgés de 19 à 20 ans, qu’il a poignardé, et trois étudiants de l’Université de Santa-Barbara : Veronika Weiss, 19 ans, Katherine Cooper, 22 ans, et Chris Martinez, 20 ans. Avant de mourir, Eliott Rodger s’est filmé une dernière fois dans sa voiture pendant sept minutes, pour annoncer sa vengeance contre les filles qui n’ont pas voulu de lui. Il visait au départ la sororité étudiante Alpha Phi, mais n’a pas pu entrer dans leur maison et a donc tiré sur des passants au hasard. En tout, il aura blessé 13 personnes.