François Hollande : Un étudiant se paye la honte de sa vie face à lui !

Ecrit par

Vous rêvez de rencontrer le Président de la République ? Ces étudiants ont eu cette "chance" mais on doute qu’ils aient particulièrement apprécié cette rencontre.

Rares sont les étudiants ayant eu l’opportunité de rencontrer le Président de la République. Quand cela arrive, ceux-ci essayent donc tant bien que mal de se présenter sous leur meilleur jour. Malheureusement, certains étudiants de l’école 42 n’ont vraisemblablement pas eu vent de la visite de François Hollande dans leur établissement et ont été pris quelque peu au dépourvu. En fin de semaine dernière en effet, Xavier Niel (Free), fondateur de l’école 42 à Paris, faisait visiter son établissement au Président de la République. Pour ce dernier, en perte de popularité auprès des jeunes, c'était l'occasion de montrer qu'il était concerné par la jeunesse. Durant cette visite, Xavier Niel a tenu à faire voir l’étendue de ses locaux au chef d’Etat. Bien mal lui en a pris. Apparemment, le patron de Free avait dû oublier que le règlement intérieur de l’établissement stipulait que les élèves pouvaient rester 24H/24 à l’école… et donc y dormir. Quelle n’a donc pas été la surprise du Président en découvrant au détour d’un couloir plusieurs matelas à même le sol où dormaient des étudiants.

François Hollande : Un étudiant se paye la honte de sa vie face à lui !

Parmi ces derniers, ceux s’en étant rendus compte n’ont alors eu que leur duvet pour se cacher tant bien que mal. Sur une photo officielle, malheureusement, on se rend compte que tous les dormeurs n’ont pas eu le temps de se cacher. Un en particulier est bien en évidence sur la photo. Heureusement pour lui, on ne voit pas son visage mais, on voit quand même sa jambe dépasser du duvet. Rien de particulièrement compromettant pour l’étudiant donc mais on imagine bien que la recherche de l’identité du malheureux dormeur a dû occuper les autres étudiants de l’école au cours de ce week-end pluvieux. On doute toutefois que le principal concerné s’en soit vanté sur les réseaux sociaux. Si ce dernier voulait à son tour se moquer de François Hollande, il pourrait jeter un œil à ses photos de classe.