François Hollande interpellé par un étudiant dijonnais !

Ecrit par

François Hollande, dans une situation embarrassante à Dijon ? Lors de sa visite dans la ville, un jeune diplômé l'apostrophe sans hésiter pour lui remettre son CV…

Les jeunes diplômés sont prêts à tout pour entrer dans la vie active ! Et même à interpeller en direct le président de la République ! À Dijon à l'occasion de sa tournée, François Hollande s'est vu interpeller par Louis Godart, un jeune diplômé en droit de la concurrence et de la propriété intellectuelle. Sans aucune timidité, le jeune homme a déclaré au chef d'état : "Monsieur Hollande, vous vous impliquez beaucoup pour les non-diplômés avec les contrats d'avenir. Que faites-vous pour les diplômés ? Prenez-moi en stage dans un cabinet, je suis prêt à travailler, même gratuitement. Montrez que vous n'êtes pas dans la communication mais dans l'action." Repris par La Gazette Info, ses propos n'ont pas tardé à faire le tour de la France. Un moyen radical de déposer un CV et qui, on l'espère pour le jeune homme, portera ses fruits…

François Hollande interpellé par un étudiant dijonnais !

Il est vrai que face à la parution récente des chiffres du chômage, le président n'avait pas d'autre choix que de prendre avec le sourire cette candidature pour le moins inhabituelle. Alors que le taux du chômage a dépassé le record de 1997 (10,6% de la population, DOM inclus), la courbe des 15-24 ans est sans doute la plus inquiétante. Dans cette tranche de la population, on dénombre plus de 25% de chômeurs. Sans compter tous ceux qui refusent de s'inscrire à Pôle Emploi et ne rentrent donc pas dans ces chiffres déjà alarmants. De quoi affoler les étudiants et les jeunes diplômés -ceux des grandes écoles compris- mais aussi le gouvernement. Depuis le début de son mandat, le président s'est plusieurs fois exprimé sur le sujet. Il en a même fait l'une de ses priorités : conclure 100 000 contrats d'avenir avant fin 2013…

François Hollande interpellé par un étudiant dijonnais ! - photo
François Hollande interpellé par un étudiant dijonnais ! - photo