François Fillon et Jean-François Copé, des études opposées ?

Ecrit par

François Fillon et Jean-François Copé sont aujourd’hui au cœur de l’actualité en tant que personnalités politiques de premier plan. Mais avant d’en arriver là, ils ont été étudiants, retour sur ces deux parcours.

Pour François Fillon, ce sera du droit. S’il a un temps envisagé d’être journaliste, multipliant les stages à l’Agence France Presse en Espagne et à Bruxelles, le futur homme politique décide d’étudier le droit public, univers aujourd'hui saturé, comme vous l'expliquait meltyCampus, à l’université du Maine, au Mans. Son premier diplôme sera donc une maîtrise de droit public, qu’il obtient en 1976. Il poursuit alors ses études à Paris, à l’université Paris 5 René Descartes ainsi qu’à la Fondation Nationale de Sciences Politiques. Il obtient donc en 1977 un diplôme d’études appliquées de droit public et de sciences politiques. Il conclura ses études, alors qu’il assiste Joël Le Theule au parlement, par une thèse sur les politiques de Défense comparé de Valéry Giscard d’Estaing et du Général De Gaulle.

François Fillon et Jean-François Copé, des études opposées ?

Aujourd’hui avocat, Jean-François Copé suit quant à lui un parcours radicalement opposé. En 1985, il intègre le prestigieux Institut d’Etudes Politiques de Paris, aujourd’hui dans la tourmente. Deux ans plus tard, il parvient à intégrer les rangs de l’Ecole Nationale d’Administration dans la promotion Liberté-égalité-fraternité. Diplômé en 1989, il s’intéresse alors à la finance, et termine sa formation par des séminaires de management aux Etats-Unis. A son retour il ne quitte pourtant pas l’enseignement supérieur, puisqu’il devient maître de conférences à Science-Po, puis professeur d’économie et de finances à Paris 8. Depuis mai 2007 il est également diplômé en droit par validation des acquis de son expérience politique. Du droit à la politique, où de la politique au droit, les deux concurrents à la présidence de l’UMP ont décidément deux styles radicalement opposés.

François Fillon et Jean-François Copé, des études opposées ? - photo
François Fillon et Jean-François Copé, des études opposées ? - photo