France : Une marche contre le FN à l'initiative d'étudiants !

Ecrit par

Dans toutes les villes de France, une marche contre le FN se déroulera le jeudi 29 mai. A Marseille, c’est Lucas, un étudiant en terminale S au lycée Olivier-Robert Coffy, qui est à l’origine de ce mouvement civique.

Alors que le GUD jubile après les résultats des élections Européennes, bon nombre de français sont tombés de très haut, ne se retrouvant pas dans une France raciste incarnée par le FN qui tente par tous les moyens de se faire passer pour un parti comme un autre. Le Figaro nous présente le portrait de Lucas, jeune étudiant qui en entendant les propos de Laurent Delahousse à José Bové, dimanche sur le plateau de France 2,"ce soir il n’y aura peut-être personne dans les rues de France" , a eu l'idée d’organiser une marche. Quelques heures après, il crée sur Facebook une page "Marche Citoyenne contre le FN" afin de montrer "au FN, aux partis politiques, aux journalistes, au monde, que nous dénonçons le racisme, la xénophobie, la haine, le repli sur soi de ce pari, et que les Français ne partagent pas ces valeurs". Quelques heures plus tard cette dernière compte plus de 7 500 likes. Ce mouvement s’est propagé partout en France.

France : Une marche contre le FN à l'initiative d'étudiants !

A Paris, le rassemblement, qui a lieu jeudi à Bastille à 14h, doit rassembler plus de 5 000 personnes, mais nous serons bien loin des manifestations de 2002 qui ont suivi le résultat du premier tour de la présidentielle. Lucas, qui est à l’origine du mouvement à Marseille, souhaite que ce mouvement soit apolitique, ce qui permettrait de rassembler tous les républicains, quelle que soit leur tendance politique. En tout cas, si vous ne pouvez pas assister à cette marche civique, vous pourrez toujours vous rattraper le samedi 7 juin à 14h à Bastille où une manifestation antifasciste est organisée à la mémoire de l’étudiant assassiné de Sciences-po, Clément Méric. La justice à par ailleurs annulé, dans cette affaire, une mise en examen.