France : Seuls 3 parents sur 5 veulent leurs enfants en études supérieures

Ecrit par

Apparemment les français sont des gens détendus… Du moins, en ce qui concerne la réussite scolaire et professionnelle de leurs enfants. meltyCampus vous en dit plus !

Amis étudiants : vos parents râlent si vous avez un passage à vide durant votre cursus ? Ils constituent peut-être une exception : la plupart des parents français sont plutôt détendus concernant la scolarité de leurs rejetons, au point de s’avérer même un peu radins : en effet, selon un sondage réalisé par la banque HSBC et rapporté par le site du Parisien, seuls 36% des Français sont près à investir pour les études de leurs enfants. Vous pouvez dès maintenant commencer à vous chercher un job étudiant ! Ou même à oublier vos études, puisque seulement 61% des parents Français souhaitent voir leur progéniture faire des études supérieures. Ils ont peut-être peur que vous tombiez sur le serial peloteur qui hante les campus américains ! C’est tout de même mieux qu’Outre-Manche, où seuls 38% des parents Britanniques veulent inciter leurs enfants à poursuivre leur parcours dans l’enseignement supérieur.

France : Seuls 3 parents sur 5 veulent leurs enfants en études supérieures

En revanche, si vous voulez vous faire adopter par une famille Taïwanaise, attendez-vous à poursuivre des études studieuses ! Les parents Taïwanais pensent en majorité que la discipline est plus importante que l’épanouissement personnel. C’est le contraire en France, heureusement pour vous. Estimez-vous d’ailleurs heureux, puisque chez nous, on ne commence à bassiner les collégiens avec l’orientation et le choix d’un cursus qu’à partir de 13 ans. Ailleurs, ça commence dès l’âge de 11 ans, à l’heure où la plupart d’entre vous étiez en train de vous faire poser un appareil dentaire. Dernière bonne nouvelle : vos parents ne sont pas des gens stressés. Ils ne sont que 17% à angoisser pour vous ! Ce n'est pas pour autant une raison pour rester glander chez papa-maman : voici 8 problèmes que rencontrent les étudiants en rentrant vivre chez leurs parents !