France : Quel accueil pour les étudiants syriens ?

Ecrit par

Depuis quelques mois, des étudiants syriens trouvent refuge en France mais, malheureusement il semblerait que l'accueil qui leur ai réservés laisse à désirer. Explications avec meltyCampus

En Syrie, la plupart des établissements d'enseignement ont été bombardés par le régime et, les étudiants qui arrivent en France ont pour la majeure partie des situations financières et administratives difficiles. Une situation complexe qui inquiète les associations ''On craint une génération blanche de Syriens non formés. Accéder à l'université, c'est leur donner un autre choix que celui des armes'' déclare un membre de l'association 'Démocratie et Entraide en Syrie'. C'est pour lutter contre ce fléau que le 6 juin dernier la Conférence des Présidents d'Université (CPU) a lancé un appel pour que le gouvernement et les établissements universitaires améliorent l'accueil et facilitent l'intégration des étudiants syriens. Des revendications qui tardent à se faire entendre selon les associations, interviewée par LeMonde Lise Alchami a déclaré qu'à la Sorbonne '' leur inscription n'est pas sur la bonne voie. On nous distribue une belle brochure avec des cours de français privé et très chers. Dans les bureaux, personne n'avait entendu parler de la demande de la CPU''.Le coût des études est un sujet récurrent et, qui pose souvent problème chez les étudiants étrangers qui ont des frais de scolarité de plus en plus élevés.

Fort heureusement, toutes les universités ne sont pas pareilles et, certaines ont d'hors et déjà mis en place des dispositifs pour aider ces nouveaux étudiants étranger. A l'instar de l'université de Paris VIII qui a accueilli entre 40 et 50 Etudiants cette année et qui, a mis en place des règles administratives plus souples. Dans le meme temps l'université propose même un semestre 'gratuit' de cours de français. Des iniatives qui vont dans le bon sens, mais qui sont toujours insuffisantes pour le CPU qui montre du doigt le manque de moyens financiers en rappelant que les jeunes syriens ne bénéficient ''d'aucun dispositif particulier pour le moment''. Il y a pourtant urgence, en effet 10 fois plus d'étudiants sont attendus pour la rentrée prochaine (septembre 2013).

Et vous, quel avis portez vous sur la situation en Syrie ?

France : Quel accueil pour les étudiants syriens ? - photo
France : Quel accueil pour les étudiants syriens ? - photo
France : Quel accueil pour les étudiants syriens ? - photo
France : Quel accueil pour les étudiants syriens ? - photo