France : La fac de Strasbourg donne des cours de français aux réfugiés syriens !

Ecrit par

Difficile de s'intégrer dans un pays étranger sans en parler la langue. La fac de Strasbourg donne des cours de français gratuits aux réfugiés syriens.

L'intégration passe par la maîtrise de la langue du pays d'accueil. Les réfugiés syriens et/ou irakiens qui fuient Daesh sont arrivés en France sans parler notre langue. La plupart d'entre eux sont anglophones. L’Institut international d’études françaises (IIEF) à l’université de Strasbourg leur propose des cours de français gratuits depuis le 2 novembre. Ils sont actuellement 24 à suivre un cursus intensif de 17 heures de français par semaine. Leur formation devrait durer jusqu’en mai 2016. Ils sont considérés comme des étudiants boursiers, ce qui signifie qu'ils sont exemptés des droits d'inscription. En quelques semaines, la caméra d'iTélé a filmé "des progrès spectaculaires". Les cours se veulent utiles et pratiques. Les étudiants n’apprennent pas seulement la langue. Ils étudient aussi la culture et le fonctionnement de la société française. "Je veux apprendre très vite. Parce que ça, pour moi c'est très bon. Pour le travail, pour discuter avec les gens" explique Steven, un réfugié irakien de 27 ans.

France : La fac de Strasbourg donne des cours de français aux réfugiés syriens !

Le jeune homme espère retrouver un travail dans la téléphonie, et reconstruire sa vie en France. L'université de Strasbourg accompagne la transition en douceur. L'objectif consiste à rendre les élèves autonomes le plus vite possible. Les besoins sont immenses. L'effectifs de la classe devrait doubler dès janvier 2016. "La première étape de l'apprentissage d'une langue, c'est survivre. On essaie d'être pragmatiques. Ce qu'il faut, c'est qu'ils sachent parler en français, se faire comprendre, poser des questions. Se présenter, donner leur numéro de téléphone, épeler leur nom sans se tromper avec l'alphabet" explique Alexandre Koulmann, professeur de français à l'IIEF. Il n'est pas question d'acheter de fauxdiplômes, comme ces étudiants privés de fac par la guerre. Leur formation sera sanctionnée par un diplôme universitaire (DU) de français de niveau A2 ou B1 en français. L'initiative de la fac de Strasbourg n'a pas encore été imitée par les autres campus de France. Que pensez-vous de cette initiative ?

Source : iTélé