A 16 ans, ce bachelier interdit de prêt étudiant

Ecrit par

Bachelier à 16 ans, Gabriel n'arrive pas à contracter un prêt étudiant, les banques le refusent malgré un brillant avenir en prévision. Zoom avec meltyCampus sur ce revers de la médaille.

Gabriel, ce surdoué de 16 ans à 143 de QI doit faire face à une conséquence inattendue de l'obtention de son bac 2013 plus tôt que les autres. En effet, à 16 ans, il s'est fait refuser pas moins de six fois un prêt étudiant, parce qu'il est trop jeune comme le révèle France 3. Pourtant, le jeune homme a plein de projets comme celui de quitter le foyer familial de Saint-Geniès-de-Fontedit dans l’Hérault, pour étudier à Montpellier dans une école d'ingénieurs. Mais ce refus l'empêche de prendre don envol et de prendre un appart : «On me considère trop jeune pour avoir un prêt, pour avoir un avenir qui est juste là devant moi, déclare Gabriel aux caméras de France Télévisions comme vous pouvez le voir ci-dessous. Je me sens déçu, comme abandonné. On nous pousse à aller de l’avant et ensuite on vous claque la porte au nez en vous disant : “Débrouillez-vous ! ”».

Résultat, sa mère a dû contracter un prêt à 5%, soit bien plus que ce qu'un prêt étudiant, qui dépasse rarement les 4%. Sa mère se sent lésée par ce manque de considérations de la part des institutions envers les enfants précoces. Les aides de la rentrée, la CAF lui passent sous le nez, puisque cette dernière refuse de lui verser de l'argent directement et elle est confrontée à l'impossibilité de déclarer son fils aux impôts. Elle conclut amère : "C’est regrettable que les tous acquis qu’il possède ne soient pas mis en valeur et ne lui permettent pas d’avoir une vie “normale". Etre surdoué comporte visiblement un revers de la médaille et la mère de Gabriel lutte pour que les enfants précoces soient reconnus comme les autres par les institutions.

A 16 ans, ce bachelier interdit de prêt étudiant
A 16 ans, ce bachelier interdit de prêt étudiant