France 2 : Les étudiants réagissent au film "Ne m'abandonne pas" !

Ecrit par

France 2 a ému les étudiants avec le téléfilm "Ne m'abandonne pas". Il raconte l'endoctrinement des jeunes sur internet par Daech.

Que se passe-t-il quand un jeune décide de partir en Syrie ? France 2 organisait mercredi 3 février 2016 une soirée spéciale "Qui sont ces jeunes qui partent faire le djihad ?". La soirée commençait avec un téléfilm, suivi d'un débat. En termes d'audiences, il est rare que France Télévision fasse mieux que TF1. L'histoire de Chama (17 ans) a pourtant ému un public large. Dans Ne m'abandonne pas, cette jeune lycéenne vient de réussir le concours de Sciences-Po Paris. Mieux que cela, elle s'est classée dans les 10 premiers. Toute sa famille fête l'évènement en grande pompe. Il y a là sa mère Inès (Samia Sassi) qui l'élève, son père remarié (Sami Bouajila) sa grand-mère et ses demi-frère et sœur. Chama (Lina Elarabi) est une jeune fille entourée, à qui l'avenir sourit... elle s'apprête pourtant à faire "la pire connerie de sa vie". Elle a l'intention de rejoindre Louis, un jeune converti radicalisé qui combat dans les rangs de Daech en Syrie. Chama l'a épousé par webcam. "J'arrive" lui dit-elle. Début de l'enfer.

L'histoire a touché le public étudiant, parce qu'elle sonne particulièrement juste. Le film a rassemblé 5,2 millions de téléspectateurs. Chama n'a pas la moindre idée de ce qu'elle risque en partant en Syrie. Les parents sont désemparés. "Je comprends pas comment elle a pu basculer dans une horreur pareille" murmure sa mère, Inès. Une inspection de la chambre de Chama et de ses comptes sur les réseaux sociaux confirment les craintes de ces parents divorcés. L'étudiante commence par nier. Puis passe brutalement du mensonge au rejet violent. "Je ne peux plus vous supporter avec vos sales gueules de mécréants !" lâche-t-elle. Tout l'enjeu du film est là. Comment convaincre Chama de ne pas partir ? Le film ne prétend pas apporter de réponse moralisatrice. Le titre pourrait aussi bien refléter le désespoir des parents, que le sentiment de profonde confusion identitaire dans lequel baigne Chama. Un film à voir absolument (ici en replay). As-tu vu le film ?

Source : Mathilde H.