Frais de scolarité : La fac de Chypre accepte vos Bitcoins !

Ecrit par

Pour la première fois, une université accepte que ses étudiants paient leurs frais d'inscriptions en Bitcoins. Ça se passe à Nicosie, à Chypre.

Des étudiants qui paient leurs frais de scolarité en Bitcoins ? Non, nous ne sommes pas dans un énième disque additionnel des Sims 3, mais bien dans la réalité ! L'université de Nicosie, à Chypre, s'est bel et bien mise au Bitcoin, cette monnaie entièrement virtuelle et indépendante qui vit en ce moment une phase de spéculation telle qu'à l'heure où nous écrivons, 1 bitcoin vaut environ 600 euros ! L'UNic est la plus grande université privée du pays veut, grâce au bitcoin, se tourner vers "une évolution technologique incontournable qui débouchera sur des innovations dans le commerce en ligne et les services financiers" comme l'affirme Christos Vlachos, le directeur financier de l'établissement, dans un communiqué de presse.

Frais de scolarité : La fac de Chypre accepte vos Bitcoins !

L'université de Nicosie a-t-elle, avec ces frais d'inscription d'un nouveau genre, l'intention de se lancer elle aussi dans la spéculation monétaire qui agite en ce moment même le cours du Bitcoin ? Pas du tout, selon un porte-parole de l'université, qui s'est confié au site internet GeekWire : "Le but de cette initiative est de pallier les difficultés de transfert de certains élèves et de construire nos propres connaissances pratiques sur ce domaine, pas de s'engager dans la spéculation monétaire", a-t-il déclaré, précisant que les Bitcoins reçus seraient immédiatement convertis en euros. L'initiative fera-t-elle des émules ?

Frais de scolarité : La fac de Chypre accepte vos Bitcoins !
Frais de scolarité : La fac de Chypre accepte vos Bitcoins !