Faut-il préserver le système des concours ?

Ecrit par

Pour entrer dans une Grande École, il faut passer par la case concours. Seulement voilà : est-ce bien nécessaire ? meltyCampus s'interroge.

Autrefois, nous avions le Baccalauréat pour représenter le rite initiatique du passage à l'âge adulte. Puis, le bac a connu de plus en plus de lauréats, et a été petit à petit dévalué. Les concours d'entrée aux Grandes Écoles représentent donc, pour les étudiants qui les tentent, la fameuse étape charnière pour devenir un homme ou une femme. Vous reconnaîtrez que c'est un peu léger comme argument en faveur de sa préservation, non ? Pas pour tout le monde, en tout cas. Pierre Tapie, le directeur général de l’ESSEC, y voit même là l'une des valeurs clé de son école. "Le fait d’avoir été choisi comporte un côté symbolique, et est psychologiquement très puissant. La sélection est donc un acte qui donne à l’étudiant énormément de confiance en soi" estime-t-il. Autre argument en faveur des concours : ce serait le moyen de sélection le plus démocratique, car tout le monde serait à égalité devant une feuille blanche.

Faut-il préserver le système des concours ?

Sauf que non. Toutes les études prouvent que plus on est issu d'un milieu socio-culturel élevé, plus on a de chance de réussir à un concours d'entrées dans les Grandes Écoles, que l'on juge parfois déconnectées de la vie réelle. C'est fort de ce constat que Richard Descoings, feu directeur de Sciences-Po, a remanié le concours d'entrée de l'école de sorte à l'ouvrir davantage aux élèves issus des lycées ZEP. Une initiative fortement critiquée, et qui a évidemment ses limites, mais qui a toutefois le mérite d'interroger sur les méthodes de sélection à la française. Le concours est-il une fin en soi ? L'on constatera qu'il est présent également à l'université, en médecine par exemple. Alors que nos voisins belges s'en sortent très bien sans. Faut-il revoir les méthodes d'admission des Grandes Écoles ? Que proposeriez-vous ?

Faut-il préserver le système des concours ? - photo
Faut-il préserver le système des concours ? - photo