Faut-il accepter la soirée Secret Story ?

Ecrit par

Faut-il accepter la soirée Secret Story ? A une telle question, meltyCampus n’a qu’une seule réponse : regardez votre poisson rouge, ce sera plus instructif.

Chaque été, certains phénomènes typiquement estivaux reviennent nous casser les pieds : si vous partez à la plage, ce seront les coups de soleils, les méduses, ou encore les gamins hurlant sur la plage alors que vous voulez bronzer tranquillement. Si vous êtes resté chez vous, ce seront les cartes postales de vos amis qui ont pu partir en vacances, les caprices de la climatisation sur votre lieu de travail, ou encore, les touristes japonais si vous habitez à Paris. Mais il est un désagrément estival qui touche tout citoyen français pourvu d’une télévision ou d’un accès internet : j’ai nommé, Secret Story. Tremblez pauvres mortels, car le programme le plus insipide de TF1, après de nombreuses rumeurs d’annulation, a la vie dure : comme les scorpions résistent aux températures extrêmes, Secret Story continue bravement, en dépit de sa propre vacuité évidente. Et en prime, voici cinq bonnes raisons de refuser une soirée Secret Story entre potes !

Faut-il accepter la soirée Secret Story ?

Faut-il rappeler le principe de l’émission ? Quinze cobayes au quotient intellectuel plus ou moins déficient tournent en rond dans une "maison", ou plutôt un décor qui doit leur fatiguer les yeux avec ses couleurs fuchsia et turquoises des plus criardes. Benjamin Castaldi ne cesse de nous rappeler qu’ils ont des secrets, mais bien souvent, ce détail du scénario est assez vite perdu de vue au cours des semaines, au profit des jérémiades, amourettes, caprices et autres expériences métaphysiques des candidats. Parlons-en d’ailleurs des candidats : parmi les huit générations de Secret Story, force est de constater que l’émission prend les mêmes et recommence chaque année : on trouve toujours le beau gosse ex-footballeur ou mannequin (Vincent et Julien de l’année dernière, par exemple) le métrosexuel au style capillaire douteux (Gauthier ou Geoffrey), le gay totalement insupportable et qui sert de caution comique, parfois malgré lui, à l’émission, (FX, Eddy, Thomas et Benoit), la cruche qui ne fera que pleurnicher pendant trois mois (Marie ou Alexia), et un nombre hallucinant de mégères qui nous brisent les tympans (Anaïs, Amélie, Ayem, Vanessa, et j’en passe…), bref, que du bonheur.

Faut-il accepter la soirée Secret Story ?

Avez-vous donc envie de voir toute cette joyeuse ménagerie, ravie d’avoir son quart d’heure de célébrité, s’ébattre dans une maison de plastique pendant trois mois ? Nous estimons personnellement chez meltyCampus qu’une soirée Secret Story, c’est encore plus efficace qu’une perfusion de verveine pour s’endormir : car vraiment, les primes sont aussi palpitants qu’un documentaire sur le concombre de mer. Mais au moins, grâce au concombre de mer, vous aurez appris quelque chose : ne serait-ce que ce crustacé est utilisé pour soigner les troubles de l’érection. Merci meltyCampus ! Et pour un autre débat de fond, faut-il aller en camping entre potes ?