Faluchards vs Fraternités étudiantes : Quel est le pire ?

Ecrit par

Hier, on se demandait quel était le mieux pour un étudiant, entre Adopteunmec et Tinder mais ça c'était hier ! Le débat d'aujourd'hui : Quel est le pire entre les Faluchards et les fraternités ?

Il y a plusieurs catégories d'étudiants à l'université, les normaux et les autres. Et chez les autres, nous trouvons deux sous-catégories : les Faluchards et les fraternités ! Les premiers, on les retrouve en France, en particulier dans les facs de médecine. Les seconds sont davantage dans les universités américaines. Les fraternités étudiantes ont le mérite d'être populaires, contrairement aux faluchards qui sont plutôt vus comme les "boulets essayant de se faire remarquer." Mais dans les 2 cas, on ne sait pas vraiment quel est l'intérêt d'intégrer ces groupes. Comme vous le savez, les fraternités ne sont pas les seules à squatter les facs, il y a aussi les sororités, leur version féminine. Et là aussi, on ne comprend pas pourquoi elles attirent tant d'étudiantes. Pour pouvoir créer un tumblr sexy peut être, on ne voit que ça comme raison. Les fraternités étudiantes sont connues pour leurs soirées alcoolisées et pour leurs bizutages qui dépassent souvent les limites. Alors que les Faluchards sont connus pour leur accoutrement et leurs défis pas toujours intelligents.

Faluchards vs Fraternités étudiantes : Quel est le pire ?

Les fraternités américaines non plus ne sont pas toujours intelligentes, et meltyCampus vous le prouve souvent. Rappelez-vous, en avril dernier, un étudiant avait été rejeté d'une confrérie à cause de son orientation sexuelle. Celui-ci était gay. Pendant ce temps-là, les membres de la Faluche devaient être en train de s'exhiber en amphi, à coup de je montre mon pénis par-là, mes fesses par ici…Donc pour être honnête, c'est assez difficile de savoir quel est le pire entre les Faluchards et les fraternités étudiantes. Voyons les avantages qu'il y a à être membre de ces deux groupes : chez les Faluchard, on pourrait citer comme avantage, le fait d'être amené à faire la fête très souvent, ou encore le fait de se trouver une nouvelle famille. Mais bon, de 1/ ces avantages sont aussi valables pour les fraternités et de 2/ on peut faire la fête et se trouver des amis sans faire forcement partie d'une confrérie.

En ce qui concerne les fraternités, c'est vrai qu'elles font des trucs débiles, mais souvent ces trucs sont destinés à améliorer la vie de la fac, ou encore à récolter de l'argent pour des œuvres caritatives. La preuve avec ces 5 trucs débiles faits par des fraternités étudiantes, pour la bonne cause. Parfois, être membre d'une confrérie peut rapporter des points dans les dossiers universitaires, car c'est un moyen de participer à la vie universitaire (tout en profitant des soirées qui vont avec). De plus, aux Etats-Unis, les membres des confréries que ce soit chez les filles ou les garçons, sont assez populaires. Quand on pense fraternité étudiante, on pense directement beau garçon populaire et musclé ou grande blonde sexy en maillot. Ce n'est pas pour rien que le réalisateur du film Neighbors a choisi l'acteur Zac Efron pour jouer un des membres des Delta Psy.

Faluchards vs Fraternités étudiantes : Quel est le pire ?

Pour clôturer ce débat, on va parler de cette étude qui prouverait que les membres des fraternités réussissent mieux dans la vie. Ils auraient plus confiance en eux, seraient plus aptes à trouver un boulot, ou même à faire attention à leur apparence ! Bon, on ne sait pas si on doit vraiment croire cette étude, mais c'est vrai que les fraternités ont l'air un peu plus "normales" que les Faluchard. Donc si on devait voter pour le pire des deux, le gagnant serait de loin la Faluche, ou l'Ordre du Bitard si vous préférez. Vous voyez, même le nom est irrattrapable ! Qu'est-ce qu'on peut faire avec ça ?