Faits divers : Un étudiant en informatique jugé pour viol

Ecrit par

Depuis hier, un étudiant en informatique est jugé pour le viol d’une de ses amies. La sentence ne sera prononcée que ce soir mais nous découvrons déjà le récit bouleversant de la victime.

meltyCampus n’en finit plus de raconter les scandales sexuels sur les campus américains mais les facs françaises sont également touchées. C’est l’histoire d’un étudiant en informatique, Alexy Chrétien accusé du viol d’une de ses amies et dont le procès a débuté hier devant la cour d’assises de la Haute-Garonne. Le site La Dépêche revient sur les premiers éléments de l’enquête et le témoignage bouleversant de la victime. Les faits se sont déroulés en septembre 2011 à Labège et rien ne présageait que cet étudiant brillant âgé de 20 ans à l’époque puisse avoir un geste aussi criminel. Après son bac avec mention "bien", il s’est dirigé vers des études pour devenir ingénieur informaticien tout en travaillant dans un fast-food pour payer ses études. Lors du procès et entourée de ses parents et de ses proches, la victime raconte son calvaire tout en retenue et elle affirme que "le viol n’est pas le pire. J’ai eu le sentiment que j’allais mourir". Ce jour-là, l’étudiante avait été attirée dans la chambre de l’accusé sous prétexte qu’il avait des "affaires à vendre" car il déménageait. A son arrivée, elle a reçu deux décharges de pistolet électrique avant d’être menottée et violée à deux reprises. C’est seulement une fois qu’elle a retrouvé ses esprits, qu’elle a pu se détacher de ses menottes, frapper son agresseur et s’enfuir presque nue dans la résidence.

Faits divers : Un étudiant en informatique jugé pour viol

Ce récit bouleversant et violent confirme les propos des experts qui qualifient cet étudiant de "menteur pervers et manipulateur". Selon l’expert psychologue, Alain Penin, Alexy serait addict aux vidéos porno, à la masturbation et à la marijuana. Il se serait même renfermé sur lui, un an avant les faits, lorsque sa petite amie l’aurait quitté en raison de son addiction pour les joints. Lors de l’audience, tout son passé a été retracé et l’on découvre un jeune homme à l’enfance difficile avec un père parti trop vite et une mère à la fois trop proche et absente. Âgée de 22 ans aujourd’hui, il faudra attendre ce soir pour connaître la sentence de cet étudiant mais face à tant de violence, les étudiants veulent agir. Aux Etats-unis, des étudiants ont créé une vidéo anti-viol qui a même remporté un prix étudiant.

Source : http://www.ladepeche.fr/article/2014/04/25/1870201-labege-le-curieux-visage-d-un-violeur-etudiant-en-informatique.html