Expulsions de Léonarda et Khatchik : Des étudiants déçus par la manifestation

Ecrit par

Les étudiants ayant répondu à l'appel lancé par l'UNEF hier en faveur de Leonarda et Khatchik étaient peu nombreux aujourd'hui à Paris. meltyCampus les a rencontrés, entre Bastille et Nation.

Hier, l'UNEF lançait un appel à la mobilisation en faveur de Leonarda et Khatchik, deux élèves expulsés de France alors qu'ils vivaient et étudiaient dans l'Hexagone. Pourtant, rares étaient les étudiants à défiler aux côtés des lycéens aujourd'hui à Paris. Confusion dans les horaires du rassemblement d'abord : les lycéens sont partis dès 11h de Nation pour arriver vers 12h30 à Bastille, tandis que les étudiants se sont retrouvés à 13h à Bastille, aux côtés d'autres lycéens. Mais cette confusion sur le timing n'est pas la seule raison au manque de mobilisation des étudiants : "On se sent moins concerné que les lycéens, forcément" juge Pierrick, étudiant en Histoire, qui n'est pas allé manifester aujourd'hui. "Des étudiants sans-papiers qui se font expulser, il y en a sans arrêt dans nos facs. Et personne ne se mobilise pour eux..." déplore-t-il.

Expulsions de Léonarda et Khatchik : Des étudiants déçus par la manifestation

Résultat : à 13h à Bastille, quelques militants de l'UNEF sont escortés par des journalistes tandis que les quelques étudiants présents s'étonnent de ne pas voir de cortège. Et pour cause : le cortège des lycéens a quitté Bastille un quart d'heure en avance, sous l'impulsion d'une cinquantaine de jeunes, présents depuis le début de la mobilisation à Nation. "Il ne faut pas s'étonner qu'il y ait peu de monde si personne ne s'attend" grogne Emilie, 20 ans, étudiante en STAPS. Quelques lycéens, assis sur la place de la Bastille avec leurs banderoles, répondent aux questions des journalistes. La tête de cortège est déjà loin, et personne ne semble savoir s'il faut les rejoindre ou non.

"On était plus nombreux ce matin" explique Jérémy, 16 ans, élève en 1ère au lycée Arago. "J'ai l'impression que beaucoup n'ont pas attendu la manif de 13h et sont partis après être arrivés à Bastille" poursuit-il face à Pénélope, 19 ans, étudiante en BTS. La jeune femme est un peu déçue : "Je pensais qu'il y aurait plus de monde cet après-midi, j'ai l'impression que les étudiants ne se sentent pas solidaires des lycéens" confie-t-elle. Finalement, un nouveau cortège, plus petit encore que le premier, se forme. Les étudiants présents nous expliquent qu'ils se sentent concernés en tant que "citoyens". Pour certains, "l'affaire n'est pas politique, elle est sociale". Mais la plupart d'entre eux arborent pourtant des badges et autocollants aux couleurs de divers syndicats et associations de gauche. "La vraie gauche, pas celle de Manuel Valls" rectifie Pablo, 23 ans, étudiant en Master de sociologie, comme Manon, passionnée de jeux vidéo.

Expulsions de Léonarda et Khatchik : Des étudiants déçus par la manifestation

Pour la plupart de ces étudiants en effet, le gouvernement est allé trop loin. Leurs cris se mêlent à ceux des lycéens qui exigent la démission de Manuel Valls, le ministre de l'Intérieur. Les mensonges de la famille de Leonarda ? Ils s'en fichent. "Le débat est en train d'être instrumentalisé et détourné pour éviter d'avoir à répondre aux vraies questions, bien plus dérangeantes. Kosovares ou non, les arrestations d'élèves sans-papiers sont inacceptables !" s'écrie Pablo. S'ils sont déçus du manque de mobilisation de leurs confrères étudiants ? "Oui, un peu mais soyons positifs. L'ambiance est bon enfant, les CRS ne nous embêtent pas trop" se réjouit Pénélope.

Et en effet, l'ambiance dans le cortège est plutôt festive. Les lycéens croisés ci et là se sautent dans les bras, chantent et secouent énergiquement leurs banderoles. Des sifflets de toutes les couleurs sont vendus par des vendeurs à la sauvette. Emilie nuance : "C'est quand même super désordonné, personne ne s'est attendu. On voit bien que les lycéens sont débutants en matière de manifestations".

Expulsions de Léonarda et Khatchik : Des étudiants déçus par la manifestation - photo
Expulsions de Léonarda et Khatchik : Des étudiants déçus par la manifestation - photo
Expulsions de Léonarda et Khatchik : Des étudiants déçus par la manifestation - photo
Expulsions de Léonarda et Khatchik : Des étudiants déçus par la manifestation - photo
Expulsions de Léonarda et Khatchik : Des étudiants déçus par la manifestation - photo