Etudier à Paris VS étudier en province !

Ecrit par

Que vous ayez été accepté dans une fac à Paris ou à Toulouse pour la rentrée prochaine, meltyCampus vous dit ce à quoi vous pouvez vous attendre !

La rivalité entre les Parisiens et les provinciaux est loin d'être une image d’Épinal. Les gens qui habitent en province traitent les Parisiens de snobs et ces derniers ont tendance à s’imaginer qu’en dehors de la région Ile-de-France il n’y a que des champs, exception faîte du Sud-Est où ils vont faire bronzette au bord de l'eau au son des cigales chaque année 2 semaines en août. Mais cette gentille rivalité ne commence pas à l’âge adulte ! Etudiants parisiens et provinciaux se détestent eux aussi entre eux. Et pour cause ! La vie d’un étudiant n’a rien à voir selon qu’il vit à Paris ou dans le "désert français". meltyCampus vous propose donc un match étudiants parisiens VS les autres !

Etudier à Paris

Côté avantages, on commencera par l’accès à la culture. Les étudiants parisiens ont une richesse culturelle incroyable à portée de main : musées, bibliothèques, monuments ou encore expositions. De même, la culture passant aussi par le voyage, habiter à Paris leur permet de jouir d’un avantage considérable avec, entre autres, deux aéroports. Les universités de Paris sont par ailleurs pour la plupart les meilleures de France et cela vaut aussi pour les écoles privées. Côté désavantages, on commencera par les transports en commun. Une grande majorité des étudiants parisiens passent beaucoup de temps dans les transports et, en période d’examens, ils ont toujours le stress d’apprendre que le trafic est interrompu. En plus de ça, le pass Navigo coûte sacrément cher ! Pour sortir, car les soirées sont aussi importantes dans la vie d’un étudiant, Paris a beau proposer une grande diversité de bars et boîtes, une soirée revient vite très cher. Pour finir, les prix de l’immobilier sont particulièrement élevés !

Etudier en province

Pour ce qui est des avantages, on citera en premier le fait que les centres-villes sont plus petits. Les étudiants peuvent donc tout faire à pieds et pas besoin de mettre 1h en métro pour retrouver leurs potes. Pour sortir, les prix restent abordables comparés aux établissements de Paris et l’ambiance en province est sans aucun doute meilleure. Concernant les transports, l’abonnement coûte bien moins cher : seulement 10€ le mois à Toulouse ! Les étudiants peuvent enfin partir très facilement se vider la tête le temps d’un week-end à la campagne, au bord de l’Océan ou encore dans un pays frontalier (petits chanceux de Sudistes qui peuvent partir faire la fiesta loca en Espagne…). Côté désavantages, les étudiants sont lésés en termes d’événements par rapport à Paris. Un pourcentage non négligeable d’entre eux sera amené à aller travailler sur Paris et ce n’est pas toujours facile quand on a vécu toute sa vie en province. De même, trouver un stage s’avère parfois particulièrement difficile en province.