Étudiant en médecine : "Ce que je pense des déserts médicaux", le témoignage de Baptiste (Exclu)

Ecrit par

Étudiant en médecine, Baptiste est très investi sur les débats qui secouent la profession en ce moment. Il donne son avis à meltyCampus sur les déserts médicaux.

Baptiste a 24 ans, il est étudiant en septième année de médecine, c'est à dire en première année d'internat. Le jeune homme se spécialise en cardiologie, une discipline assez éloignée de la neurochirurgie, dont nous parlait le Pr. Duffau. Très investi dans les nombreux débats qui secouent la profession médicale en ce moment, Baptiste a choisi meltyCampus pour donner son avis sur les déserts médicaux. Alors que la question d'obliger les jeunes médecins à s'installer dans les nombreux déserts médicaux en France pendant les premières années de leur exercice fait toujours rage, Baptiste, lui, a un avis bien tranché sur la question : "Évidemment que ça ne fait pas plaisir, mais en choisissant cette voie, on s'engage à consacrer notre vie à la médecine. Et si ça doit passer par le fait de s'installer dans un premier temps dans des campagnes où les gens ne disposent pas de médecins, alors il faut le faire" estime-t-il.

Étudiant en médecine : "Ce que je pense des déserts médicaux", le témoignage de Baptiste (Exclu)

Le carabin juge pourtant que l'idéal, "pour ne contraindre personne", serait effectivement, à l'instar des étudiants normands, de créer des maisons de santé dans les déserts médicaux, afin d'y recréer une dynamique sanitaire. C'est l'avis de la plupart des médecins et étudiants en médecine qui refusent qu'on leur ôte leur liberté d'installation. "Le problème, c'est que tout cela demande du temps, et de l'argent. Alors, en attendant que le chantier se mette en place, je pense que les jeunes médecins doivent se sacrifier quelques années" poursuit Baptiste. Toutefois, l'étudiant le reconnaît, s'il pense ainsi, c'est parce qu'il a "grandi dans un désert médical. Je sais ce que c'est". D'ailleurs, une fois son diplôme obtenu, Baptiste envisage d'exercer dans son département d'origine, la Lozère.

Étudiant en médecine : "Ce que je pense des déserts médicaux", le témoignage de Baptiste (Exclu) - photo
Étudiant en médecine : "Ce que je pense des déserts médicaux", le témoignage de Baptiste (Exclu) - photo