Études de médecine : Un étudiant en médecine condamné à mort

Ecrit par

En Chine, un étudiant de médecine a été condamné à mort pour avoir empoisonné un de ses camarades. S'il assure que ce n'est qu'une mauvaise blague qui a mal tourné, sa défense n'a pas convaincu les jurés. meltyCampus vous en dit plus.

Retour sur l'affaire de l'étudiant empoisonné à Shanghai. Cette fois-ci, l'information nous vient du site belge 7sur7. Le 1er avril dernier, Huang Yang avait bu de l'eau contaminée provenant d'un distributeur. Deux semaines plus tard, il décédait de lésions du foie et d'un empoisonnement du sang (à propos, voir Chine : l'étudiant empoisonné est mort). Le N-Nitrosodiméthylamine, retrouvé dans le corps de l'étudiant en médecine, avait été versé dans le distributeur d'eau par l'un de ses camarades, Lin Senhao. Étudiant lui aussi à l'université shanghaïenne Fudan, il se défend en assurant qu'il ne s'agissait alors que d' "un poisson d'avril ayant mal tourné". Une version qui n'a pas suffi aux procureurs qui l'ont condamné à mort. Pour eux, "l'accusé Lin Senhao a commis un meurtre délibéré en empoisonnant (son condisciple) pour des vétilles. La méthode était cruelle, l'outrage fait à la société est important et le crime extrêmement grave". En effet, le tribunal a jugé que l'étudiant en médecine, qui plus est brillant, était tout à fait au fait des conséquences que pouvait engendrer l'absorption de la substance toxique. Ce produit chimique, qui avait été dérobé dans les laboratoires de l'hôpital où les deux étudiants étaient internes, est habituellement utilisé dans le cadre de recherches médicales et vétérinaires.

Études de médecine : Un étudiant en médecine condamné à mort
Études de médecine : Un étudiant en médecine condamné à mort
Source : http://www.7sur7.be