Études de médecine : Quelles facs forment le mieux ?

Ecrit par

Où trouve-t-on les meilleurs internats de médecine en France ? En attente du palmarès de 2015, retour sur celui de 2014. Lille occupait la première marche du podium. meltyCampus s'est penché sur ce classement :

Votre médecin traitant sort-il des meilleures internats ? En mars 2014, Le Parisien - Aujourd'hui en France publiait en exclusivité une enquête sur la qualité de la formation des internes dans 28 CHU et facultés de France et de Navarre. Plus de 5 000 médecins internes sur 21 000 ont répondu à un questionnaire de l'Intersyndicat national des internes (Isni), et noté la formation qu'ils recevaient. Pour ceux qui auraient un peu de mal à suivre le déroulement des études de médecines (plus de dix ans, c'est quand même un peu long), la formation se divise en trois cycles, plus les années de spécialité. Les étudiants intègrent leur internat sur concours à la fin de leur sixième année. C'est à ce moment qu'ils choisissent leur discipline, parmi près de 40 spécialités, ainsi que leur ville d'enseignement. Ils y achèveront leur parcours. Parmi ces 15 faits que tous les étudiants en médecine connaissent, nous pourrions ajouter qu'il existe des centres de formation meilleurs que d'autres. meltyCampus a examiné le classement final des internats en France.

Il ressort de ce palmarès qu'il existe de fortes disparités entre le nord et le sud. L'internat de Lille décroche la médaille d'or, avec une note de 70 points. Dans ce classement, plus un internat recueille de points, moins bien il est noté. En deuxième place arrive l'internat d'Angers avec 93 points, talonné par l'internat de Nantes, qui se classe troisième avec 95 points. La ville de Paris se classe honorablement, mais sans briller particulièrement. La capitale arrive quatrième au palmarès, avec un score de 96 points, juste devant Toulouse et ses 98 points. Sur meltyCampus, nous vous parlions de ce scandale qui secouait Lyon-Sud, où les étudiants s'entraîneraient au toucher vaginal sur des patientes inconsciente non-consentantes. Faut-il s'étonner ? Lyon n'est classé que vingt-et-unième sur vingt-huit. Mais la ville la plus sévèrement notée par les internes est Marseille, bonne dernière du classement avec 325 points. Dominique Perrotin, président de la conférence des doyens d'université, et chef de la réanimation au CHU de Tours, a déclaré "la formation des internes à la française, qui se fait essentiellement au lit du malade, doit être préservée, mais aussi améliorée. Mais il faut être un peu plus exigeant au niveau universitaire. On doit davantage évaluer les étudiants".

Source : Le Parisien