Études de médecine : Numerus clausus, comment le contourner ?

Ecrit par

La fin du bac est (déjà) là, et donc le début des études supérieur va occuper l’esprit de la plupart des néo-bacheliers. Notamment pour ceux qui veulent tenter l’aventure en médecine...

Alors oui, nous savons que le sujet est polémique. A peine les termes de ‘’Numerus Clausus’’ lus, certains (et certaines) ont du se jeter sur leurs claviers pour ressortir leurs arguments réformistes du placard. Eh ben tant pis. Et oui, cet article vous parles du célèbre Numerus Clausus. Au fond, à qui profite ce concours d’entrée sélectif et assez strict ? Après tout, 90% des étudiants sont éliminés après deux ou trois ans de préparation … Ce n’est pas nouveau. Les déserts médicaux ont tendance à, malheureusement, se développer de plus en plus. Et, comme la plupart des étudiants échouent avant même de commencer leurs études, personne n’est présent (ou du moins assez compétent) pour remplacer les vieux médecins des campagnes isolées. Ne serait-ce que pour cette raison, cumulée à l’impossibilité de décrocher un rendez-vous chez un médecin digne de ce nom avant plusieurs mois, il serait peut-être nécessaire de penser à une réforme … Il y a déjà quelques temps, meltyCampus a relevé l’avis d’étudiants en médecine à propos des déserts médicaux.

Études de médecine : Numerus clausus, comment le contourner ?

Afin de ‘’contourner’’ ce concours d’entrée, quelques solutions ont été découvertes, n’en déplaise à certains. D’après nos confrères du Huffinghton Post, les cliniques privées prennent en charge des soins de plus en plus lourds, ce qui attire de jeunes spécialistes qui y trouvent plus de souplesse et plus de bien-être matériel. Cela pourrait être une solution pour les étudiants qui veulent quand même tenter médecine. Pour revenir au ‘’Numerus Clausus’’ en lui-même, le chiffre de 220 000 médecins généralistes en France commence lentement mais sûrement à diminuer. Quant aux étudiants, ceux qui tentent le concours (et qui le ratent ou le réussissent) sont quand même ‘’bons’’, étant donné qu’ils auront fait, au préalable, quelques années de préparation. Donc, quid du Numerus Clausus ? Cela mériterait de passer dans le Tumblr des internes en médecine

Études de médecine : Numerus clausus, comment le contourner ? - photo
Études de médecine : Numerus clausus, comment le contourner ? - photo