Études de médecine : Des étudiants essayent le body painting pour leur calendrier caritatif

Ecrit par

Depuis le calendrier des rugbymen, les étudiants ont bien compris que ce qui marchait dans les calendriers étaient la nudité. Loin d'être pudiques, ils décident de se déshabiller pour la bonne cause.

Qui disait que les étudiants n'étaient que des fainéants qui passaient leurs journées à sécher les cours et à boire de l'alcool. Oublions tous ses clichés car nos étudiants ont bien conscience que le monde n'est pas parfait et ils veulent aider les personnes dans le besoin. De quelle manière ? En vendant un calendrier caritatif sous les mêmes traits que Clara Morgan et les rugbymen. Eh oui, il semblerait que ce projet de calendrier soit devenu une véritable mode car après le calendrier sexy des étudiants vétérinaires, c'est au tour des étudiants de troisième année de médecine de montrer leurs plus beaux atouts. Attention, nous sommes loin des photos de porno et ces étudiants ont su se déshabiller avec classe et subterfuges. Organisée par l'association Saturnales, cette université n'est pas à son premier essai. Alors que l'année dernière, le thème était "médecine et technique", cette année, les étudiants ont misé sur le body painting. Pour ce projet, tous les étudiants ont été mis à contribution et ces étudiants de médecine ont fait appel à une passionnée de photographie, future médecin et à des étudiants en arts pour le body painting. Le résultat est bluffant et meltyCampus vous laisse découvrir les coulisses de la séance photos que vous pouvez retrouver sur leur Facebook.

Études de médecine : Des étudiants essayent le body painting pour leur calendrier caritatif - photo
Études de médecine : Des étudiants essayent le body painting pour leur calendrier caritatif - photo
Études de médecine : Des étudiants essayent le body painting pour leur calendrier caritatif - photo
Études de médecine : Des étudiants essayent le body painting pour leur calendrier caritatif - photo
Études de médecine : Des étudiants essayent le body painting pour leur calendrier caritatif - photo

Pourquoi le body painting ? Parce que c'est l'art du moment et ce n'est pas la première fois que les étudiants essayent cette nouvelle forme de peinture. Une étudiante s'était même promenée dans la rue avec pour unique vêtement le body painting sans qu'aucun passant ne découvre la vérité. Laura Marcolini, coresponsable du calendrier explique ce choix : "Nous voulions innover et donner une touche plus artistique au projet. Nous avons sollicité une photographe, future médecin, pour les prises de vue et deux étudiantes en arts pour peindre des organes sur les corps des modèles". Selon le site la Tribune de Genève, il aura fallu attendre trois semaines pour achever ce calendrier dont une étudiante le décrit comme un "flirte entre une nudité rétro et l'univers médical". Chaque mois de l'année met en avant un système du corps humain où l'on peut découvrir des anecdotes et des informations inédites. Un bon moyen pour réviser ses cours ! A la fin de l'année, l'association Saturnales distribuera les dons obtenus entre cinq associations. Avec un tel travail, nous attendons avec impatience le calendrier de l'année prochaine. Pour suivre leurs actualités, un seul site : Les Saturnales.

Source : Tribune de Genève