Études de médecine : A Bordeaux, une affiche de soirée étudiante fait polémique

Ecrit par

Les étudiants en médecines sont connus pour leurs blagues sexuelles un peu trash. Cette association étudiante bordelaise est-elle allée trop loin ? L'affiche a depuis été retirée. meltyCampus revient sur l'affaire :

C'est une blague d'étudiants qui a fait scandale sur les réseaux sociaux. A Bordeaux, l'association des étudiants en médecine les Carabins a publié le 4 janvier dernier l'affiche de sa soirée post-examens. Le spectateur peut y voir une parodie d'un film bien connu de Disney, "La reine des verges". Ils n'ont visiblement pas respecté notre guide des 7 étapes pour préparer la soirée de l'année. Outre le titre, l'utilisation d'un personnage féminin pour le moins dépoitraillé (coucou Olaf !) et la mimique du visage (notamment les lèvres entrouvertes, très suggestives) ont beaucoup fait jaser. Le syndicat étudiant Unef a été le premier à parler de "sexisme" et d'une "utilisation choquante du corps de la femme". "On ne peut pas tout faire sous couvert d'humour. On doit appliquer les mêmes règles en médecine que dans les autres universités" a déclaré syndicat Elise Gaubert, vice-présidente du syndicat, au micro de France Bleu. Le président de l'université s'est aussitôt désolidarisé de l'association étudiante sur le réseau social Twitter.

Chez meltyCampus, nous aimons les fêtes d'après partiels. D'abord parce que le principe de la fête est toujours cool en soi, et aussi parce que tout le monde se lâche. Visiblement, certains se sont lâchés un peu trop. Nous avons l'habitude des cartes de Noël de mauvais goût et des pires photos de soirées étudiantes, mais c'est vrai que cette affiche pique vraiment les yeux :

Études de médecine : A Bordeaux, une affiche de soirée étudiante fait polémique

Nous n'en sommes pas encore au niveau de cette soirée "No limit" organisée par les étudiants de Toulouse. De leur côté, les Carabins de Bordeaux regrettent ce qu'ils considèrent comme un malentendu "sorti de son contexte". Ils ont publié un message d'excuses sur leur page Facebook d'où est partie la polémique, ainsi que sur leur compte Twitter officiel. Ils annoncent aussi avoir annulé l’événement. L'affiche a été retirée.

Le président de l'association étudiante Maxime Rifad a tenu à s'expliquer sur France Bleu : "Etre étudiant en médecine, ce sont des études dures et longues. On est confrontés chaque jour à la mort. Il y a pas mal d'hypersexualisation [sur l'affiche NDLR], mais nous on ne le voit pas comme ça. Le corps est vraiment un objet de travail. Rire dessus, c'est entre guillemets "notre marque de fabrique". Les adhérents le comprennent bien". Le jeune homme ajoute que l'association n'a pas voulu provoquer de scandale. Selon lui, "c'était réservé à nos adhérents, pour qu'il n'y ait pas de problème. On a eu un gros souci, c'est que sur les réseaux sociaux, ça va très très vite". En gros, le chargé de com' de la soirée est surtout très très incompétent. Les affiches sont faites pour être vues par le plus grand nombre, non ? Pendant que l'association fait le dos rond, l'université a décidé de réagir. Puisque l'égalité homme-femme est au cœur de l'enseignement supérieur, une campagne de sensibilisation sera bientôt lancée sur le campus autour de ce thème.

Source : http://www.francebleu.fr/infos/gros-seins-et-sourire-suggestif-l-affiche-de-la-soiree-etudiante-fait-polemique-bordeaux-2048742