Études de droit : Un étudiant vous apprend à clouer le bec à la police !

Ecrit par

Pas toujours très à l’aise lors d’un contrôle d’identité par les forces de l’ordre ? Un étudiant a créé une application qui pourrait bien vous changer la vie.

Après Gossip, l'application qui détruit la vie des étudiants, on vous parle aujourd'hui d'une autre application bien plus utile et beaucoup moins polémique. Face aux forces de l’ordre, on a souvent tendance à perdre nos moyens ne sachant quoi répondre. Nous sommes tellement impressionnés que l’on se contente de répondre aux questions et d’obéir. Pourtant, nous avons tous des droits mais peu d’entre nous sont capables de les énoncer. Un étudiant en droit quelque peu agacé de se faire contrôler à chaque fois par la police sous le seul motif qu'il est noir a donc décidé de créer une application afin de permettre à tout un chacun de pouvoir se défendre face à des policiers qui abuseraient de leurs fonctions. "Cela m’est déjà arrivé de me faire arrêter par la police et questionné sans aucune raison et je ne suis pas le seul, cela arrive tout le temps !". explique Christien Levien, diplômé de l’université d’Ottawa en 2014 et créateur de l’application Legalswipe. Cette dernière s’inspire directement des droits civils rédigés par l’Association canadienne des libertés civiles.

Études de droit : Un étudiant vous apprend à clouer le bec à la police !

Legalswipe vous énonce vos droits en cas d’arrestation et d’interrogation, selon les lois en vigueur au Canada et aux Etats-Unis. Une idée brillante qui a en tout cas su convaincre les utilisateurs puisque les serveurs ont très vite été saturés. Son créateur explique ce qui l’a motivé à créer une telle application : "Je pense que les policiers tirent avantage de l’ignorance des gens. [...] Un tel outil m’aurait permis de me montrer plus confiant et de savoir quels étaient mes droits". Quand on voit le nombre de scandales qui touchent les forces de police américaines, on se dit que cela ne peut être qu'une bonne idée. Crédit : Droit-Inc. Alors, vous pensez que Legalswipe va changer les choses ?