Études de droit : Bientôt une formation en alternance ?

Ecrit par

On connaît le succès de l'alternance pour une insertion professionnelle réussie. Pourquoi ne pas appliquer ce dispositif à toutes les filières ? La Faculté de Droit de Lille (FDL) veut mettre en place une formation en alternance pour ses étudiants.

La formation en alternance apparaît comme un véritable enjeu pour le gouvernement français. Le président François Hollande multiplie ses entrevues avec la chancelière allemande Angela Merkel pour faciliter le dispositif d'échange des étudiants entre les deux pays et d'un accès plus simple à l'alternance. Cette formation apparaît comme nécessaire pour toutes les filières dites professionnelles ou techniques mais qu'en est-il des filières générales ou spécifiques ? La FDL des Facultés de l'Université catholique de Lille compte bien exploiter ce dispositif pour que ses étudiants aient la possibilité de faire le choix de l'alternance comme les autres. Le site Digischool revient sur les changements mis en place pour être opérationnels dès la rentrée 2014. Les écoles de droit accueilleront 4 nouveaux masters : un M1 en droit social, un M1 en droit des affaires, un M2 en droit des assurances et management des risques de l'entreprise et un M2 droit et gestion des ressources humaines. L'objectif est de proposer un cursus plus professionnel à la filière de droit déjà existante. Alors que des étudiants de droits ont créé une appli pour réviser leurs cours, cette formation leur permettra de posséder en plus un contrat professionnel et d'obtenir plus de contacts.

Études de droit : Bientôt une formation en alternance ?

Ce pôle ouvrira ses portes dès la rentrée 2014 et sera appelé l'Ecole de l'Alternance de droit. L'équipe pédagogique déjà composée de 70% de professionnels (avocats, juges, DRH et juristes) permettra aux étudiants de travailler sur des cas pratiques. Peut-être que certains étudiants résoudront des affaires comme cette femme qui a été innocenté grâce à des étudiants en droit. Philippe Bernier, un professeur associé à la FLD et dirigeant de Caraxo (cabinet de conseils et formation en droit et ingénierie) explique ce projet : "le droit évolue et les textes donnent l'opportunité aux personnes d'accéder différemment au monde professionnel. Nous sommes convaincus que ce système d'alternance partageant le temps entre les cours et in situ en entreprise représente une autre forme concrète et opérationnelle de l'approche du marché du travail, tant pour le salarié que pour l'étudiant qui souhaite obtenir un diplôme".

Source : http://www.digischool.fr/etablissement/faculte-libre-droit-alternance-20767.php