Études de droit : 5 bonnes raisons de s'inscrire en fac de droit !

Ecrit par

Si tu as choisi d’étudier le droit, ce n’est pas un hasard et meltyCampus a tenté de deviner pourquoi. La rédac’ a trouvé 5 explications possibles. A toi de nous dire si on a vu juste !

Quand on est sur le point de finir le lycée, vient le temps de choisir ce que l’on souhaite faire au cours de ses études supérieures. Un choix difficile pour certains, évident pour d’autres. Si tu as opté pour le droit, ce n’est pas un hasard et on a une petite idée de quelles pouvaient être tes motivations au moment de faire ton choix. On te laisse découvrir ça et nous dire si on t’a percé à jour. 1. Pouvoir jouer au justicier comme Matt Murdock (Daredevil). Tu veux faire régner la justice et, voir que des truands s’en sortent parce qu’ils ont de l’argent te révolte. Tu es bien décidé à défendre des innocents, même gratuitement, et à mettre derrière les barreaux ceux qui le méritent. 2. Connaître toutes les astuces pour payer moins d’impôts. A force d’entendre tes parents râler parce qu’ils trouvent qu’ils payent trop d’impôts, tu t’es dit que toi, en étudiant le droit, tu arriverais à trouver des combines. 3. Se transformer en acteur le temps d’une plaidoirie. Ton truc à toi, ça a toujours été la scène. Mais, pour tes parents ce n’était pas un vrai métier et tu as donc choisi le droit pour pouvoir avoir ton moment de gloire à chaque plaidoirie.

angry animated GIF

4. Parce que, quand tu sors que tu es avocat, tu en imposes et on évite de te chercher des noises. Quand tu dis à quelqu’un qui veut t’en coller une que tu es avocat, c’est un peu comme s’il comprenait que tu étais champion de karaté parce qu’il disparaît dans la minute. 5. Parce que tu envisages d’avoir des activités illégales et qu’étudier le droit, ça peut toujours aider. Pouvoir assurer sa propre défense, c’est plutôt cool, non ? 6. Ce que tu n’avoueras jamais : tu t’es inscrit en fac de droit parce que c’est ce que faisaient tes meilleurs potes. Pas facile de se faire à l’idée de devoir quitter ses potes une fois le lycée fini. Parfois, rien que l’idée de penser à cette séparation est insupportable et on préfère suivre les copains. Au pire, le droit finira peut-être par nous plaire et les étudiants ne doivent pas être si affreux, si ? Alors, on a vu juste ?