Etre étudiant en France VS aux Etats-Unis

Ecrit par

On rêverait tous de faire nos études aux États-Unis, mais à quoi ressemble la vie d'un étudiant outre-atlantique ? On t'explique tout !

Depuis que les étudiants sont accros aux séries, ils ne rêvent que d'une chose : partir aux États-Unis. Tu ne sais pas pourquoi, mais tu as l'impression que là-bas, tout est plus cool. Tu aimerais vraiment vivre la vie des héros de tes séries préférées et ainsi connaître leur quotidien. Au lieu de ça, tu te tapes le métro tous les jours et les cours à la fac. Que les choses soient claires, peut-être que l'ambiance est différente, mais le but est le même : réussir ses études. Que ce soit en France ou dans un autre pays, tu feras exactement les mêmes choses (eh oui, ce n'est pas un monde magique) : tu te feras des potes et tu profiteras de la vie étudiante comme il se doit. La plupart des étudiants sont motivés à apprendre plusieurs langues pour pouvoir voyager et découvrir le monde qui les entoure. Avant de faire toutes les démarches nécessaires pour partir étudier aux États-Unis, il faut que tu saches à quoi ressemble la vie d'un étudiant américain. meltyCampus a décidé de te montrer ce qui change le plus entre ces deux pays.

Le campus
Harvard University sky clouds timelapse harvard

Aux États-Unis : Quand tu arrives pour la première fois dans ton campus, tu as l'impression d'être dans une véritable ville. Il y a une énorme bibliothèque, l'immense bâtiment où ont lieu les cours, un parc, les nombreuses maisons de sororité et bien plus encore. Bref, tu as besoin d'un véritable plan pour te retrouver.

En France : Si tu es chanceux, tu te retrouves dans l'une des plus belles universités de France. Bon, il ne faut pas oublier que rien n'a changé, donc tu te tapes les bancs pourris et la mauvaise isolation. Généralement, quand tu es en première année, tu vas dans un autre centre universitaire qui est à l'autre bout de Paris. Ne parlons même pas des étudiants qui se retrouvent en prépa et qui ne peuvent pas quitter le lycée. L'angoisse !

L'inscription
money aziz ansari cash rich tom haverford

Aux États-Unis : Pour entrer à la fac, tu dois vendre ton rein, devenir une pornstar étudiante ou faire un prêt sur 30 ans. En clair, seuls les privilégiés peuvent espérer aller dans une bonne université.

En France : On se plaint, mais on est quand même content de ne payer qu'une centaine d'euros. Si tu payes plus, c'est que tu as fait le choix de l'école privée.

Les groupes étudiants
girl day life true odyssey

Aux États-Unis : Il y a les sororités et les fraternités. Loin de faire une quelconque activité, tu décides de faire partie d'un groupe qui sera pendant tes années de fac, ta famille.

En France : Soit tu décides de faire du sport ou de la musique, soit tu fais le choix de faire partie du BDE . Tu sais, l'association d'étudiants qui organisent de super fêtes et qui t'aide en cas de problèmes.

Alcool
Comedy Central party drinking drink workaholics

Aux États-Unis : La majorité est à 21 ans, donc impossible (en théorie) pour les étudiants de faire la tournée des bars ou d'acheter de l'alcool pour une soirée. Vous imaginez un peu ?

En France : Certains arrivent à se faufiler dans les boîtes de nuit avant d'avoir 18 ans, mais une fois à la fac, c'est freedom. Tu peux enfin dépenser la totalité de ta bourse en alcool !

Remise de diplôme
Mic news college education michelle obama

Aux États-Unis : Avoir son diplôme, ça se fête et la fac fait les choses en grand. Tenue classe, toge, chapeau ; tu as toute la panoplie nécessaire pour marquer à jamais cette journée. Si tu es dans une fac célèbre, tu auras même la chance de voir des grandes stars faire le discours de ta remise de diplôme. La chance !

En France : Si tu veux un jour voir à quoi ressemble ton diplôme, il faut que tu envoies un dossier à ta fac. A la fin de tes exams, tu quittes ton campus, sans aux revoirs, ni soirées. Si tu veux une grosse fête, il faut que tu fasses une thèse, mais tous les étudiants ne sont pas motivés pour faire cela.

Vacances
spring break party beach spring spring breakers

Aux États-Unis : Tous les étudiants du monde entier ont des vacances, mais ces derniers ont une pause scolaire qu'ils apprécient le plus : le printemps avec le Spring Break. Pendant cette période, ils partent tous sur une île paradisiaque pour faire la fête non stop, 24h/24.

En France : Les vacances s’enchaînent et se ressemblent, mais pour les étudiants, les mois de juillet, août et septembre sont à privilégier pour parcourir le monde entre potes. Aimerais-tu étudier aux États-Unis ?