États-Unis : Une lycéenne forcée à s'agenouiller devant son principal

Ecrit par

La jeune fille a été confrontée à cette drôle de requête pour une raison qui pourrait paraître... farfelue. meltyCampus vous explique.

On sait qu'en ce moment, une sextape entre un prof et son étudiante scandalise Twitter, mais il ne s'agit de rien de tel. On vous rassure, la grande majorité du personnel éducatif ne s'intéresse pas du tout au cucul de leurs élèves, ou du moins ont le bon goût de ne pas concrétiser. Peut-être le principal du lycée d'Edmonson County, dans le Kentucky, a-t-il jugé qu'un durcissement du règlement vestimentaire aiderait tout le monde à s'intéresser plus à son travail et/ou à sa réussite scolaire qu'à couchailler. Dont acte. Les jeunes filles n'ont plus le droit de porter des leggings en guise de pantalon ni de jupes qui n'atteignent pas la longueur de 15cm au-dessus du genou. On sent qu'il y a eu un gros débat tant les instructions sont précises.

États-Unis : Une lycéenne forcée à s'agenouiller devant son principal

C'est alors qu'Amanda Durbin, lycéenne de 17 ans fréquentant l'établissement, a décidé de mettre une robe qui en principe était assez longue, nous apprend BuzzFeed. Un de ses professeurs l'a quand même renvoyée de son cours (c'est marrant, ça : vos missions en tant qu'enseignant, faire cours, corriger les devoirs, surveiller les jupes des filles ?). La direction du lycée lui a alors demandé de s'agenouiller afin de mesurer la distance entre la robe et le sol. La jeune fille a tenu à ce que ses parents soient présents et lorsque ceux-ci sont arrivés, Tommy Hodges, le principal, a affirmé qu'il ne voyait "rien de mal dans sa tenue", mais il l'a quand même fait marcher à travers la pièce bras levés pour voir si la robe remontait, et en constatant que oui, l'a renvoyée chez elle. On sait que parfois une étudiante quitte la fac pour devenir porn-star, mais de là surveiller les jupes dès le lycée... Et vous, vous trouvez ça juste ?

Source : buzzfeed.com