Etats-Unis : Une fac demande à ses étudiants si être gay est une perversion

Ecrit par

De nombreuses universités américaines étudient le comportement des étudiants gays pour savoir s’ils arrivent à s’intégrer. Suite à une enquête, une fac demande à ses étudiants si être gay est une perversion.

Les étudiants LGBT (Lesbienne, Gay, Bisexuel et Transgenre ; terme associé aux personnes n’étant pas hétérosexuelles) ont une place particulière sur les campus américains. D’un côté, il existe de nombreux Etats qui prônent le mariage pour tous et une libre orientation sexuelle. D’un autre côté, ces étudiants apparaissent comme discriminés et mis de côté. Dernièrement, les sénateurs de la Caroline du Sud ont été jusqu'à annuler un événement étudiant LGBT se nommant "Comment devenir lesbienne en 10 jours ou moins" aux Etats-unis, le jugeant "pervers". L’université du Kentucky ne compte pas laisser ses étudiants LGBT de côté et s’intéresse à leur ressenti. Depuis avril 2013, une enquête circule sur le campus pour recueillir l’avis des étudiants (de toutes orientations sexuelles) pour connaître leur état de santé et leur intégration sur le campus. Le Huffington post revient sur les questions de l’enquête qui peuvent choquer plus d’un. Selon le Dr Bennett Keisa, chercheur au service de santé du département, le but est de savoir comment les étudiants décrivent l’homosexualité. Est-ce une maladie mentale, un péché ou une "orientation naturelle" ?

Etats-Unis : Une fac demande à ses étudiants si être gay est une perversion

Le Dr Bennett Keisa revient sur l’objectif de cette étude : "Le questionnaire fait partie d’un projet d’amélioration pour apprendre plus sur les étudiants LGBT. L’objectif est d’améliorer les services de santé et d’évaluer les opinions et impressions des étudiants sur l’état des soins accordés aux patients LGBT. Certaines questions de l’enquête concernent des groupes d’étudiants spécifiques et demandent des réponses sincères. Les résultats seront utilisés dans les revues et le campus pour évaluer le climat qu’il y règne et comparer la diversité des croyances". Cette enquête semble importante car toutes les facs n’accordent pas les mêmes droits et libertés aux étudiants LGBT. Dernièrement, aux Etats-unis, une fac a même refusé l’admission d’étudiants homosexuels.

Source : http://www.huffingtonpost.com/2014/04/10/university-of-kentucky-survey_n_5126658.html?utm_hp_ref=college