Etats-Unis : Un étudiant sauvé d'une fusillade grâce à son portable !

Ecrit par

On ne pourra plus critiquer les étudiants de ne jamais se séparer de leur smartphone car cet objet a sauvé la vie d’un Américain. Explications.

Pour un étudiant, il paraît presque impossible de se séparer de son smartphone, tellement il est indispensable. On peut communiquer avec nos amis, mais surtout être au courant de toutes les news que ce soit universitaires, professionnelles ou internationales. Les étudiants sont nombreux à se demander s’ils sont accros à leur smartphone, mais ce n’est pas pour cela qu’ils vont changer leurs habitudes. Cette histoire va sûrement confirmer l’idée qu’il ne faut jamais quitter son téléphone quelle que soit la raison car un étudiant a été sauvé grâce à son smartphone. Il ne s’en est pas servi pour appeler les urgences ou les policiers, mais bien comme bouclier face à une balle. Pas de panique, meltyCampus vous explique tout ! Il y a quelques jours, un homme armé s’est introduit dans les logements universitaires de Fresno en Californie et selon les premiers témoignages, ce dernier avait simplement l’intention de voler. Après avoir vu un étudiant, il a décidé de se jeter dessus pour lui arracher son sac ; comme le jeune homme résistait, le voleur a utilisé son arme. La balle qui se dirigeait vers le haut de la cuisse de l’étudiant a été interceptée par le smartphone placé dans sa poche. En état de choc, c’est uniquement lorsqu’il rentre chez lui qu’il réalise ce qui s’est passé.

Qu'en est-il de la sécurité sur le campus ?

L’étudiant a décidé de garder l’anonymat et c’est son colocataire, Faris Alotaibi, qui a décidé de partager cette histoire incroyable aux médias locaux. Il explique ainsi : “Mon colocataire est vraiment très chanceux. Il a regardé son jean, et ce dernier était ouvert d’un trou. Il m’a montré son téléphone, on voyait clairement la balle. Le téléphone était détruit, en pièces”. Comment cet homme armé a-t-il pu s’introduire sur le campus ? Selon Faris, l’université de Fresno souffre d’un manque de sécurité, d’autant plus que les portes restent sans arrêt ouvertes en raison d’un problème de badge. Suite à cet événement, l’entrée a été réparée et sécurisée mais pour Faris, ce n’est pas suffisant, “tout le quartier est plein de membres de gang, de drogués et de mauvaises personnes”. Alors que les fusillades se multiplient sur les campus universitaires entraînant la mort de nombreux étudiants, cette histoire insolite n’est pas unique. Selon Le Figaro, l’année dernière, un étudiant avait été sauver d’une série de tirs sur son campus grâce à ses livres qui avaient intercepté les balles. Connaissez-vous d’autres histoires de ce genre ?

Source : Le Figaro