Etats-Unis : Un cours contre le racisme étudié à la fac de Dartmouth !

Ecrit par

Depuis les émeutes de Ferguson, la société américaine s'interroge sur ses inégalités raciales. L'université de Dartmouth a créé un cours interdisciplinaire à ce sujet. meltyCampus raconte :

Cinquante ans après la lutte pour les droits civiques, qu'en est-il de la situation des jeunes noirs au pays de Martin Luther King ? La mort de Michael Brown et les émeutes de Ferguson dans le Missouri ont réveillé les vieux démons de l'Amérique. Les étudiants étaient descendus dans les rues avec des pancartes black lives matter, "Les vies des personnes noires sont importantes". Certains avaient même organisé des die-in de protestation sur leurs campus. L'université ne peut pas vivre pas dans un monde à part, déconnecté de la société. Forte de cette certitude, l'université de Dartmouth à Hannover dans le nord-est des Etats-Unis aborde la question du racisme à sa manière. Ce prestigieux établissement membre de l'Ivy League a créé un cours transdiciplinaire sur la question raciale aux Etats-Unis. Il doit durer 10 semaines avec 10 professeurs différents. Chacun abordera la question des discriminations raciales sous l'angle de sa matière. “Si les universités étaient incapables de penser les problèmes de société en toute rigueur intellectuelle, à quoi serviraient-elles ?" demande au Huffington Post Mary K. Coffey, professeur d'Histoire de l'art à Dartmouth.

“Ce cours est potentiellement révolutionnaire. Les étudiants inscrits le quitteront avec un bagage critique intellectuel suffisant pour comprendre des événements comme celui de Ferguson. Ils sauront aussi réfléchir sur les raisons pour lesquelles nous voyons encore tant de violence s'exercer contre les pauvres de couleur." explique Mary K. Coffey. "Cette capacité à poser les bonnes questions aidera ces élèves à penser le changement, les alternatives ou les formes d'activisme capables de changer tout cela." conclut le professeur. La création de ce cours est largement imputable aux groupes d'étudiants qui ont manifesté sur le campus leur opposition à toute forme de discrimination et de violence policière. Une façon déterminée de réagir à une situation qui empoisonne toute la société. Les conclusions d'une étude récente montraient la prépondérance des préjugés racistes et sexistes sur les campus américain. "La création de ce cours manifeste le soutien de l'université envers les étudiants qui ont milité ces dernières années pour plus d'égalité des chances, de justice sociale et de qualité de vie sur le campus" assure le professeur d'Histoire de l'art. Ce cours unique en son genre devrait commencer dès le prochain semestre de printemps.

Source : ww.huffingtonpost.com/2015/02/06/black-lives-matter-dartmouth-class_n_6632570.html?utm_hp_ref=college&ir=College